De l'expert disciplinaire au professeur du collégial

Numéro: 

4

Volume: 

33
LISON, CHRISTELLE

Les professeurs du collégial sont embauchés avant tout pour leur expertise disciplinaire. S’il apparait évident qu’ils sont compétents dans leur domaine, il en est parfois autrement du point de vue didactique et pédagogique. En enseignement supérieur, ces experts de contenus développent souvent leur façon d’enseigner « sur le tas », c’est-à-dire qu’ils la fondent sur les pratiques qu’ils élaborent par immersion dans les situations d’enseignement et d’apprentissage qu’ils mettent en place. Mais cette façon d’enseigner est rarement associée à des fondements conceptuels. Il serait évidemment souhaitable d’amener les professeurs à faire évoluer leur rapport aux savoirs en passant d’un savoir savant à un savoir pluriel (disciplinaire, didactique et pédagogique) autour d’un même objet, soit le savoir à enseigner, de telle sorte qu’ils mettraient en place les conditions favorisant l’apprentissage des étudiants. Afin d’amener les professeurs à remettre en question leur posture et à favoriser leur développement professionnel, l’auteure croit que l’une des avenues idéales est celle du Scholarship of Teaching and Learning (SoTL). Dans cet article, elle explique la démarche SoTL telle qu’elle a été adaptée pour le contexte collégial, en illustrant ses étapes à travers le cheminement emprunté par Alain, un professeur rencontré au terme de sa formation. Seront présentées ensuite les retombées sur son développement professionnel, afin d’inspirer d’autres professeurs du réseau collégial à adopter la posture du praticien chercheur et à évaluer la portée d’une pratique pédagogique sur l’apprentissage des étudiants.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.