Enseigner le langage disciplinaire et ses formes spécifiques

Numéro: 

3

Rubrique: 

Volume: 

33
Bédard, Nadyne
Lamontagne, Yves

Tout professeur est détenteur d’un savoir disciplinaire qui peut être appréhendé par la langue, à travers l’écriture et la lecture de différents genres d’écrits propres à son domaine. Ce sont là des moyens d’expression qui ont leurs règles et leurs conventions issues de l’esprit de la discipline. Il importe de démystifier ces logiques implicites et de les enseigner afin que les savoirs soient plus facilement accessibles aux étudiants de niveau collégial. Le Collège de Rosemont s’est engagé dans un processus d’actions concertées visant à favoriser le développement des compétences langagières dans les disciplines, dossier classé comme prioritaire dans le plan stratégique de notre établissement. L’objectif était de « sortir la langue » du Département de français et de sensibiliser l’ensemble des professeurs au fait que, non seulement la valorisation de la langue constitue une responsabilité partagée, mais que seuls les professeurs d’une discipline peuvent enseigner le langage disciplinaire et ses formes spécifiques. Inspirés par différentes actions ayant cours dans le réseau collégial, les auteurs ont décidé d’implanter l’approche par genres textuels dans tous les départements du collège. Ils présentent ici cette approche et montrent, par des exemples d’application dans différentes disciplines, comment elle peut être facilement mise en œuvre dans un cours. Ils abordent en outre la manière par laquelle ils ont réussi à susciter un intérêt pour celle-ci dans leur établissement.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.