Une stratégie d'enseignement pour favoriser le développement du sens de l'éthique

Numéro: 

4

Volume: 

18
Villemaire, Andrée

Plusieurs programmes techniques de la formation collégiale comportent un cours traitant de la pratique professionnelle durant la sixième session. C'est le lieu privilégié pour traiter d'éthique dans un secteur d'expertise. En tant qu'enseignante en design d'intérieur et porteuse de ce cours depuis plusieurs années, l'importance de cet aspect m'a amenée à chercher des moyens efficaces d'enseignement, et ce, d'autant plus qu'aujourd'hui nos finissantes et finissants doivent, dès l'obtention de leur diplôme, prendre une décision capitale qui aura des répercussions sur l'avenir de leur profession. En effet, de récents changements législatifs ont eu pour conséquence de modifier fondamentalement le champ de pratique du design, et la survie de la profession dépend plus que jamais de la solidarité de ses membres. De plus, le sens de l'éthique de nos finissantes et finissants peut ne pas avoir atteint sa pleine maturité à un moment de leur vie où ils doivent répondre à une question cruciale, compte tenu du contexte social, économique et politique particulier au design d'intérieur, à savoir : être ou ne pas être membre d'un regroupement de designers d'intérieur professionnels dans le but de faire avancer la cause de la définition d'un champ de pratique et l'obtention d'un titre réservé. Les activités dont il est question dans le présent article ont été mises en place pour favoriser la prise de conscience professionnelle et accélérer le développement du sens de l'éthique des élèves. Les designers d'intérieur de ma génération n'ont pas reçu de cours de pratique professionnelle. Ils en ont bien appris certains aspects « sur le tas », mais d'autres, comme l'éthique professionnelle, n'ont jamais été abordés durant leur formation. Il existe un code de déontologie qui a été conçu et rédigé par la Société des designers d'intérieur du Québec (SDIQ) et qui est distribué seulement aux membres de cette association. Les non-membres ne le connaissent pas et ne sont pas tenus de s'y conformer. À titre d'enseignante, ma principale préoccupation consiste donc à former une relève la plus consciente possible du fonctionnement et des enjeux du milieu du design, tout en étant capable de prendre des décisions éclairées pour l'avenir de la profession. La nécessité de trouver une stratégie pédagogique adéquate est née de cette préoccupation.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.