Quelle place pour les rapports aux savoirs en éducation ?

Numéro: 

1

Volume: 

29
Gagnon, Mathieu

Les rapports aux savoirs sont au cœur de la profession enseignante. Cette affirmation peut sembler excessive, mais, tant dans le monde anglo-saxon que francophone, ces rapports sont de plus en plus associés aux stratégies d’enseignement, modalités d’évaluation, types d’apprentissage, contrats didactiques, « métier d’élève », démarches d’apprentissage, persévérance et réussite scolaires, etc. Afin d’y voir plus clair, cet article propose d’explorer plus avant le concept de rapports aux savoirs afin d’en dégager des repères utiles eu égard à la posture enseignante et à l’intervention éducative. L’auteur précise d’abord que les rapports aux savoirs se situent dans l’axe de l’épistémologie en éducation. Après avoir exposé une typologie des différents rapports aux savoirs, il présente un tableau récapitulatif qui tente d’établir des liens entre quelques postures épistémologiques et diverses dynamiques d’enseignement-apprentissage qui pourraient leur être associées.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.