Proposer une communication

L'AQPC recevait jusqu'au 13 janvier 2017 les propositions de communications en vue de son colloque 2017. (L'appel de communications en vue du colloque 2018 sera lancé en novembre 2017.)

Le thème du colloque 2017 de l'AQPC : Notre héritage

Partagez le fruit de votre réflexion, vos pratiques ou les résultats de vos travaux de recherche avec plus de 1 200 collègues passionnés de pédagogie! Le prochain colloque de l'AQPC, aura lieu à Saint-Hyacinthe, du 6 au 8 juin 2018 (du mercredi au vendredi). Le Cégep de Saint-Hyacinthe en sera l'hôte.

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

  • Le colloque de l’AQPC vise à favoriser le partage de résultats de recherches ainsi que de pratiques pédagogiques éprouvées et documentées en vue de leur transfert vers différentes disciplines et différents collèges.
  • La durée des communications est de 75 minutes. L’AQPC incite les personnes-ressources à prévoir du temps pour les échanges avec les participants (en moyenne 50 personnes).
  • Les propositions de communications doivent nous parvenir au plus tard le 13 janvier 2017.
  • Un accusé de réception sera transmis par courrier électronique, dès sa réception, aux personnes ayant soumis une proposition de communication. La réponse du comité organisateur sera transmise à la personne-ressource, par courriel, en février 2017.
  • Les personnes dont la proposition sera acceptée devront s’inscrire au colloque. À titre de personnes-ressources, elles bénéficieront d’une réduction de la moitié des frais d’ins­cription, jusqu’à concurrence de deux personnes par communication.
    (Cette réduction ne s’applique pas aux personnes-ressources qui agissent pour le compte d’une entreprise commerciale ou qui tirent directement profit de la vente de produits ou de services présentés dans l’atelier.)
  • Il sera important de bien remplir la section « Matériel et équipement » pour s’assurer que ses besoins pourront être pris en compte.

ÉVALUATION DES PROPOSITIONS

Le comité d’orientation du colloque sélectionnera les propositions en fonction de sept grands critères :

  • La pertinence (correspondance au thème ou intérêt général pour l’enseignement collégial)
  • La transférabilité (le colloque de l’AQPC a le souci de mettre l’accent sur le transfert des résultats et des expériences. Les présentateurs sont invités à indiquer dès maintenant les moyens mis en œuvre à cet égard).
  • Les fondements (explicitation des fondements ou de la réflexion pédagogique à la base de l’expérience ou de l’analyse présentée)
  • Les effets potentiels (incidences prévisibles des réflexions ainsi que des expériences exposées sur l'en­seignement et l'apprentissage)
  • La rigueur (caractère éprouvé des pratiques pédagogiques ou des résultats de recherche présentés)
  • La diversité (diversité des points de vue et représentation de la diversité des actions du réseau collégial)
  • Clarté et originalité de la proposition

APPEL DE COMMUNICATIONS

NOTRE HÉRITAGE

Le réseau collégial québécois a maintenant 50 ans. Cette audacieuse innovation de la Révolution tranquille poursuivait plusieurs objectifs, dont ceux de la démocratisation de l’enseignement supérieur, du rehaussement de la qualité de la formation, de l’accroissement de la réussite, de l’assouplissement et de la polyvalence des cheminements de formation, ainsi que de l’amélioration de l’orientation scolaire et professionnelle des étudiants. Nous pouvons aujourd’hui mesurer les progrès réalisés à leur égard. En même temps, il nous faut reconnaitre que ce sont là des idéaux dont l’atteinte n’est jamais absolue et qui prennent des formes nouvelles à chaque époque.

Songeons, par exemple, au défi de la démocratisation qui continue à s’imposer à nous et qui s’accompagne, aujourd’hui, d’attentes plus élevées, entre autres en matière d’inclusion des étudiants en situation de handicap, d’accompagnement des nouveaux arrivants ou d’intégration des étudiants des Premières Nations. La pérennité de l’accès à l’enseignement supérieur dans toutes les régions soulève aussi un enjeu lié à la démocratisation, tout comme le développement de la formation en ligne et de la formation à distance.

Quant à eux, les défis de la réussite et de la motivation se renouvèlent avec chaque génération, alors que ceux de l’orientation scolaire et professionnelle semblent se complexifier. Pour sa part, celui de la polyvalence de la formation ramène des questions touchant, notamment, à la formation générale et à la multidisciplinarité de nos programmes.

Nous – professeurs, professionnels et gestionnaires – sommes à la fois les détenteurs de l’héritage de la Révolution tranquille et les auteurs de nouvelles réponses constituant notre apport à cet héritage. À la faveur de son 37e colloque annuel, l’AQPC invite les acteurs collégiaux et tous les partenaires de l’enseignement supérieur à partager, à explorer et à enrichir l’héritage pédagogique du réseau collégial.

Pour la suite du monde*
Dans chaque discipline et dans chaque champ professionnel, en formation régulière comme en formation continue, nous portons tous un héritage. Quel est celui que vous entendez laisser à vos étudiants sur les plans de l’accès à une culture commune, de la maitrise des connaissances de même que des compétences intellectuelles et professionnelles ? Quelles sont les attitudes et valeurs essentielles dans vos domaines d’enseignement et par quels dispositifs amenez-vous les étudiants à les adopter ? Quelles habiletés personnelles et professionnelles acquièrent-ils auprès de vous ? Comment parvenez-vous à organiser la transmission de cet héritage et à en évaluer l’intégration ?

Individuellement ou collectivement, en partageant nos réalisations avec nos collègues, nous construisons un nouvel héritage. Quelles sont les pratiques pédagogiques les plus prometteuses et les résultats de recherche les plus inspirants par lesquels vous contribuez au renouvèlement de cet héritage?  Quelles sont les innovations ou les expériences par lesquelles vous parvenez le mieux à susciter la motivation des étudiants et à favoriser leur réussite ? Quelles sont les nouvelles stratégies, les nouvelles activités, les nouvelles technologies par lesquelles vous soutenez le mieux leur apprentissage ?

Le Québec du XXIe siècle est remarquablement différent de celui des années 1960. Nos collèges ont contribué à cette évolution en participant à la formation de la grande majorité des dirigeants de notre communauté. Ils ont réuni des jeunes de toutes les origines et de toutes les classes sociales, ils ont accueilli les étudiants de première génération… et leurs enfants. Ils ont surtout été des lieux d’innovation pédagogique, sociale et économique. Comment les collèges d’aujourd’hui peuvent-ils encore assumer ces rôles avec autant d’engagement ? Quelles sont leurs plus riches contributions en matière d’innovation sociale, d’animation culturelle ou de développement socioéconomique ? Et avant tout, comment ces réalisations contribuent-elles à la formation des étudiants ?

La vision pédagogique proposée par le Rapport Parent plaçait l’apprenant au cœur de l’enseignement. La culture du réseau collégial en est très imprégnée. De même, la structure de l’ordre d’enseignement collégial, qui mise sur la collaboration d’un vaste réseau d’établissements et d’organismes, a aussi contribué à l’originalité de cette culture et au mode d’exercice de nos professions. Ces particularités apportent leurs défis, notamment en ce qui a trait à l’insertion professionnelle des nouveaux professeurs. Comment assure-t-on le transfert intergénérationnel de l’expertise développée ? Comment veille-t-on à partager la culture pédagogique du réseau avec les nouveaux acteurs ? Comment contribue-t-on au renouvèlement de cette culture ?

En éducation, nous sommes toujours au commencement d’un monde. Et nous n’en avons certes pas fini avec la nécessaire audace et la volonté d’innovation à l’origine de nos établissements. Comment, cependant, pouvons-nous encore innover dans un réseau où les règles et les mesures d’encadrement semblent plus serrées qu’elles ne l’ont été auparavant ? Comment toujours former les étudiants pour partout et pour demain à partir de l’héritage d’ici ?


Le comité d’orientation du colloque souhaite recevoir des propositions de communications de tous les collèges ainsi que des universités et des écoles du Québec. Il invite également les partenaires des réseaux associés à l’éducation au Québec, au Canada et dans les autres pays à partager leurs expériences et leurs réflexions sur ces questions ou encore sur d’autres sujets d’intérêt pour l’enseignement supérieur.

* L’AQPC remercie l’Office national du film du Canada, qui a autorisé ce rappel du titre du film de Pierre Perrault, Michel Brault et Marcel Carrière.

SOUMETTRE UNE PROPOSITION

 

 

Devenir commanditaire

Vous voulez faire connaître vos produits et vos services aux milliers de personnes qui forment la communauté collégiale? Vous voulez vous associer à une cause noble?

Faites-nous signe!

Panier

Votre panier est vide.