La pratique réflexive : véritable postulat du développement professionnel

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Plusieurs intervenants, des praticiens en tête, pensent encore que la recherche en éducation n’a rien à dire qui vaille pour améliorer l’enseignement. S’il est vrai que trop souvent la recherche fondamentale s’est tenue loin de la réalité « terrain » de la salle de cours, la situation diffère depuis une vingtaine d’années. Beaucoup de recherches en Amérique du Nord portent sur le travail quotidien des enseignants. Pour s’en convaincre, plus près de nous, il suffit de jeter un regard sur les recherches menées ces cinq dernières années dans le programme de recherche PAREA. L’observation, l’entrevue, l’expérimentation de projets et l’analyse critique ont été appliquées par des enseignants eux-mêmes pour soutenir la réflexion sur un métier qui aspire bien légitimement au statut reconnu de profession

L'intelligence émotionnelle selon Daniel Goleman

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Daniel Goleman, né le 7 mars 1946, docteur en psychologie, est l’auteur de nombreux ouvrages. Après avoir été journaliste et avoir enseigné à l’Université de Harvard, il est aujourd’hui le cofondateur du Collectif pour l’apprentissage de l’intelligence émotionnelle au Centre d’études sur l’enfant de l’Université de Yale. Ce collectif a pour mission d’aider les écoles à introduire des activités développant l’intelligence émotionnelle chez l’enfant.

L'analyse de sa pratique enseignante

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Depuis quelques décennies, de nombreux écrits en psychopédagogie démontrent que l’acte d’enseigner se résume souvent à communiquer un savoir et à « gérer la discipline ». Les difficultés d’apprentissage et de comportement des élèves ne découlent pas exclusivement des inaptitudes de ces derniers, bien au contraire, les différends entre un professeur et ses élèves peuvent également naître en raison d’une gestion pédagogique défaillante. En lien avec des recherches et des expériences d’enseignement-apprentissage au cégep et à l’université, nous constatons qu’une analyse réflexive, appuyée par des balises simples et accessibles, est un atout précieux sur le plan professionnel. Celle-ci permet à la fois de développer des stratégies efficaces pour la gestion du groupe classe et de s’engager dans un processus de formation continue en pédagogie. Nous proposons dans cet article une démarche d’analyse réflexive d’une pratique professionnelle à l’aide d’indicateurs de compétences pédagogiques.

De techniques et d'avenir : franc succès pour un premier forum sur la formation technique

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Les 10 et 11 janvier derniers se tenait, à l’hôtel Sheraton Laval, le Forum sur la formation technique, une première dans l’histoire des cégeps. Comme il a rassemblé plus de six cents personnes et que tous les cégeps du Québec y étaient virtuellement représentés, il y a lieu de croire que cet événement a répondu à un besoin important. Un an plus tôt, la Fédération des cégeps, la Fédération des enseignantes et enseignants de Cégep (FEC-CSQ), la Fédération autonome du collégial (FAC) et la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) avaient reconnu la pertinence d’un tel forum et accepté de travailler conjointement à son organisation. Les objectifs visés du forum étaient de permettre aux principaux acteurs de la formation technique de faire le point sur l’évolution de celle-ci et d’en explorer les voies de développement. D’entrée de jeu, une étude publiée pour l’occasion, La formation technique au Québec, un état des lieux, a permis de mettre en lumière les points saillants de la situation actuelle. Cette étude1, basée sur une cinquantaine d’interviews ainsi que sur une solide recherche documentaire, établit un parallèle entre la formation technique offerte au Québec et celle offerte ailleurs dans le monde. L’étude signale à cet égard, ici, un relatif cloisonnement des parcours professionnel et technique : seul un très faible pourcentage des élèves passe d’une filière à l’autre et, après le DES, le choix entre le cégep ou la formation professionnelle est généralement définitif, alors que dans de nombreux pays de multiples passerelles facilitent les passages entre la voie technique (ou générale) et la voie professionnelle. De plus, le fait qu’une partie importante de l’enseignement postsecondaire québécois soit dispensé par des collèges englobés dans un réseau contraste également avec la situation dans les autres pays, où les établissements d’enseignement supérieur sont généralement indépendants les uns des autres.

Comment évolue la pensée critique des élèves en Sciences humaines au collégial?

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Le développement de la pensée critique constitue un objectif essentiel dans la formation des élèves du collégial. En matière de besoins de formation à combler, le Conseil des collèges (1992) reconnaît que la capacité de faire des choix fondés sur un système de valeurs et sur un esprit critique correspond à l’une des quatre grandes caractéristiques devant être mises de l’avant dans le système éducatif de l’enseignement collégial. Le développement des habiletés intellectuelles, telles que la critique, représente d’ailleurs l’un des buts principaux de la formation pour le diplômé en Sciences humaines (Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, 1999, p. 5). Dans quelle mesure cet objectif de formation de la pensée critique est-il atteint dans le programme de sciences humaines? Le présent texte donne les principaux résultats d’une recherche exploratoire dont l’objectif principal consistait à mettre en évidence l’évolution de la pensée critique des élèves inscrits au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu en Sciences humaines, tout au long des quatre sessions de leur programme. Avant de présenter la synthèse des données recueillies au cours des quatre sessions, nous décrivons brièvement le contexte de la recherche et le cadre méthodologique.

Comment les professeurs du collégial ont-ils appris à enseigner?

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Plusieurs articles de Pédagogie collégiale ont fait récemment écho à l’importance des préoccupations actuelles pour l’insertion professionnelle des nouveaux enseignants au collégial. Ces préoccupations se rattachent à la nécessité d’intégrer un grand nombre de nouveaux venus dans la profession au cours de la période de remplacement accéléré du corps professoral qui s’amorce. Toutefois, les mesures mises en œuvre à cette fin soulèvent des questions qui concernent le développement professionnel au-delà de la période des débuts dans l’enseignement, notamment : quelles sont les compétences nécessaires à un enseignant du collégial et comment se développent-elles? En lien avec ces questions, cet article rapporte quelques résultats d’une recherche amorcée à partir de la question suivante : comment les professeurs actuels ont-ils appris leur profession d’enseignant au fil de leur évolution au collégial? L’étude s’appuie sur les récits détaillés de 19 professeurs appartenant à trois « générations », soit ceux qui ont respectivement débuté leur carrière dans les années 70, 80 et 90.

Pages

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.