Éditorial spécial : 10 étapes pour convertir son cours en formation à distance

…tout en restant focalisé sur les apprentissages prévus

Stéphanie Carle, rédactrice en chef de la revue Pédagogie collégiale, revue@aqpc.qc.ca
25 mars 2020

Vous êtes probablement en train de vous approprier des outils numériques pour transformer vos cours en formation à distance : comment structurer Moodle, quelles sont les fonctionnalités de Teams, quel outil utiliser pour créer des vidéos, etc. Évidemment qu’il vous faudra vous sentir minimalement en contrôle des nouvelles interfaces qui vous permettront de communiquer et d’interagir avec vos étudiants. Cependant, ce ne sera pas suffisant pour provoquer les apprentissages prévus.

Selon Gélis (2013), les stratégies efficaces en mode présentiel ne seront pas nécessairement pertinentes en formation à distance : il faut transposer les objectifs d’apprentissage dans un nouveau mode d’enseignement et les adapter aux particularités de celui-ci. Ce qui impliquera de nouvelles stratégies d’évaluation et de nouvelles activités pédagogiques pour amener les étudiants vers la maitrise des compétences prévues dans vos cours. Oubliez, donc, l’idée de donner un cours magistral de trois heures en vidéoconférence !

Mais par où commencer pour transformer ses cours prévus en classe en cours de type formation à distance ? Cette conversion nationale imposée par la situation absolument inédite s’avère certainement une grande source de stress pour plusieurs professeurs. Cela sans compter les défis de se terrer chez soi, de s’occuper des enfants tout en travaillant et d’aller faire son épicerie en gardant ses distances. Malgré tout, le réseau collégial se mobilise ces jours-ci pour mettre en place des structures numériques et pour épauler les professeurs dans l’organisation de la suite de la session. Je trouve ça beau, quand même, de voir toute cette solidarité pour s’adapter. Depuis l’annonce du gouvernement de poursuivre la session malgré le confinement, plusieurs ressortent des articles et des liens qui portent sur la formation à distance. Parmi les éléments que j’ai vu passer récemment et que je trouve inspirants, je retiens :

la brièveté : pour focaliser sur l’essentiel,
l’interactivité : pour garder vivante la communauté d’apprenants,
la sécurisation : pour rassurer et motiver les étudiants,
l’innovation : pour sortir un peu de sa zone de confort et s’adapter à l’évolution de la situation,
la simplicité : pour s’épargner du temps et des défis trop grands.

Je vais ajouter ma contribution pédagogique aux outils utiles pour les professeurs en cette semaine de replanification dans la distanciation. Je vais faire une Ricardo de moi-même et vous partager ma recette (la meilleure1) en 10 étapes pour convertir un cours présentiel en cours à offrir à distance (synchrone ou asynchrone). Évidemment, elle sera à adapter en fonction des ingrédients que vous aurez sous la main. Pour chacune des étapes, je vous propose une ou des ressources pédagogiques à explorer. Pour la plupart, il s’agit bien sûr d’articles publiés dans la revue !
 

1- Se recentrer sur les objectifs d’apprentissage du cours pour s’assurer de l’alignement pédagogique de la nouvelle planification

Que doivent être capables de faire les étudiants au terme du cours ? Selon quels critères ? Qu’est-ce qui a été couvert déjà par les premières semaines de la session en classe ?

Le tableau d’analyse et de cohérence : pour assurer la cohérence pédagogique entre les objectifs d’apprentissage et l’évaluation des apprentissages
de Robert Howe

2- Déterminer les stratégies d’évaluation qui permettront de vérifier si les apprentissages ont été réalisés

Suggestion : portfolio numérique, production écrite, exposé oral sous forme vidéo, etc. Attention, il faudra vérifier avec votre établissement la marge de manœuvre que vous avez pour proposer de nouvelles modalités d’évaluation par rapport au plan de cours initial.

L’évaluation des apprentissages au collégial : un réseau de concepts pour guider les pratiques évaluatives
de France Côté

Processus d’évaluation des compétences en formation à distance (FAD)
par le Cégep à distance et PERFORMA

Portfolio numérique
de Sophie Ringuet et Séverine Parent, sur Profweb

3- Élaborer les grilles d’évaluation à échelle descriptive pour chacune des évaluations prévues

Tout autant que les consignes sinon plus, les grilles d’évaluation indiquent aux étudiants ce qui est attendu d’eux au terme d’une activité, d’une évaluation. Plus les grilles seront détaillées, mieux les étudiants seront outillés pour réaliser les apprentissages prévus avec plus d’autonomie.

Démarche pour concevoir une grille d’évaluation à échelle descriptive en formation à distance
par le Cégep à distance et PERFORMA

4- Choisir les contenus absolument essentiels pour l’atteinte des objectifs

Ici, il y aura des deuils à faire pour en arriver à se limiter au cœur de la compétence. Tout le contenu initial ne pourra être couvert. Le questionnement didactique constitue une façon de passer en revue les aspects importants à considérer lors de la (re)planification.

Choisir des contenus reconnus et pertinents : un geste professionnel didactique majeur
de Nicole Bizier

Apprendre de ses expériences professionnelles grâce à une démarche de résolution de problèmes
de Annie-Claude Prud’homme (l’article présente clairement le questionnement didactique par lequel un professeur peut procéder pour réviser sa planification de cours.)

5- En fonction des outils à sa disposition et de son aisance à explorer de nouvelles façons de faire, déterminer les activités qui permettront aux étudiants de s’approprier les contenus et de les appliquer pour réaliser des tâches authentiques

Suggestions : classe inversée, étude de cas, apprentissage par problème, cercles de lecture, etc.
Il y a une réflexion à faire à cette étape sur le ou les meilleurs moyens de rejoindre les étudiants. Il est possible que certains n’aient pas accès à un ordinateur. Il faudra peut-être prévoir différentes modalités selon le contexte de chacun.

L’apprentissage actif : une question de risques… calculés
de Louis Normand

Un exemple appliqué de classe inversée
de Dave Bélanger

« C’est dommage qu’on ne puisse pas faire ça à l’examen ! » Quand l’évaluation sommative fait partie intégrante du processus d’apprentissage : la méthode des cas revisitée
de Pierre Baudry

Quand un problème devient fantastique : compte rendu d’une expérimentation de l’apprentissage par problèmes (APP) dans un cours de littérature
de Mélanie Pagé

Permettre aux étudiants d’apprendre par la lecture : les cercles de lecture, entre encadrement et autonomie
de Catherine Bélec

6- Produire les ressources nécessaires : courtes vidéos (exposé magistral, démonstration, capture vidéo d’écran), lectures, consignes (écrites et orales par vidéo), etc.

Une attention particulière doit être portée aux consignes ! Leur formulation doit être courte, mais complète et, surtout, sans équivoque. Les étudiants se retrouveront seuls avec votre liste de consignes, ayant moins d’occasions de valider leur compréhension auprès de vous ou de leurs pairs. Dans le cas où les consignes portent à confusion ou manquent une étape, la qualité des travaux et des évaluations sera compromise. Si les productions ne sont pas celles attendues, il se pourrait que ce soit parce que les étudiants ont mal interprété les consignes qui n’étaient pas claires au départ, et non parce qu’ils n’ont rien appris. Enregistrer une courte vidéo expliquant les consignes, en plus de leur version écrite, constitue une manière de les clarifier davantage.

Questions et consignes de travaux, matière à développement
de Jean-Didier Dufour et Hélène Tessier

7- Planifier les modes d’interaction asynchrones (forums, page Facebook, courriel, etc.) et les moments de rencontres synchrones en groupe ou sous-groupe

(Si vous avez accès à cette modalité.)

Les modalités de cours qu’on peut exploiter au collégial : les définir pour mieux les choisir
de Sawsen Lakhal, Renée Claude Bilodeau et Caroline Harvey

Évaluer des productions issues de l’intégration pédagogique d’outils du Web social
de Michelle Deschênes (l’article présente plusieurs moyens pour permettre aux étudiants de collaborer en ligne)

L’interactivité dans les cours en ligne en mode asynchrone
de Catherine Rhéaume, de Profweb

8- Structurer les outils, les ressources et les rencontres dans l’interface numérique à disposition

Encore une fois, les étudiants se retrouveront seuls devant une liste de ressources à consulter et d’activités à réaliser. Privilégiez de petits modules. Il importe que l’organisation des éléments permette un accès facile et une navigation intuitive, à défaut de quoi vous serez bombardés de questions…

Portail de la corporation DECclic. Ressources pour les enseignants
par l’équipe de conseillers de DECclic

9- Une fois le cours redémarré, assurer une présence virtuelle auprès des étudiants

Dans les circonstances actuelles, les étudiants auront grandement besoin d’être rassurés. À leurs inquiétudes scolaires habituelles s’ajoutent celles de ne pas pouvoir terminer la session, de ne pas être en mesure d’accéder à l’université à l’automne ou au marché du travail en juin et, comme tout le monde, de vivre un évènement sans précédent. Tout autant que les cours en présence, la planification des cours en ligne doit tenir compte de leurs attentes, de leur diversité et de leurs angoisses. Il faudra vous attendre à recevoir beaucoup de questions et de demandes individuelles ! Qui plus est, les étudiants auront besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour se motiver et persévérer jusqu’à la fin de la session : il sera nécessaire d’être vigilants à cet égard.

Établir une relation pédagogique à distance… Est-ce possible ?
de Violaine Page

Favoriser la motivation et l’engagement des étudiants… tout au long de la session
de Séverine Parent

Réduire l’anxiété de performance au collégial. Deux leviers d’action pour les professeurs
de Magalie Fournier-Plouffe

10- Adapter votre correction et votre rétroaction à la distance (multitype, vidéo, orale, etc.)

Oubliez la correction papier-crayon ! En formation à distance, il faut adapter la transmission des commentaires aux étudiants dans une formule numérique. Votre rétroaction constructive sur la progression des apprentissages de chacun constitue certainement une grande source de motivation et de persévérance pour vos étudiants : prenez soin de cette étape.

Commenter autrement les travaux des étudiants. La correction orale enregistrée dans toutes les disciplines
de Julie Roberge

La rétroaction multitype. Corriger des rédactions : quand la combinaison de différents types de rétroactions aide nos étudiants… et nous simplifie la vie
de Catherine Bélec


Je ne me considère pas comme experte en formation à distance. Cette proposition de procédure est issue de mon expérience comme chargée de cours en mode hybride et de celle de conseillère pédagogique qui surveille ce qui se passe partout dans le réseau. J’ai peut-être échappé des éléments dans la fébrilité de la rédaction à si court terme. J’espère à tout le moins que cet outil sera utile au plus grand nombre, comme point de départ ou pour rebondir pour aller plus loin encore.

Tenez, j’ajoute une ultime étape à ma recette : adapter ses adaptations ! Il est fort probable que ce que vous allez planifier au cours de votre conversion ne tienne pas la route par moments. Ne vous découragez pas. Soyez humbles auprès de vos étudiants et reconnaissez que certaines tentatives ne s’avèrent pas réussies, mais que vous apprenez et que vous allez vous ajuster. Partagez vos bons coups et vos moins bons coups avec vos collègues. Nous sommes tous plongés dans une méga séance de développement professionnel sur la formation à distance !   :)

 « Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements. » Cette phrase que l’on attribue faussement à Darwin2 m’apparait quand même pertinente pour un petit boost de motivation collective en ces temps de réajustements.

 

[1] Petit clin d’œil que comprendront ceux qui consultent régulièrement le site de Ricardo !

[2] https://www.lapresse.ca/sciences/200902/12/01-826782-bicentenaire-de-dar...

Référence
Gélis, J. M. « L’engagement des professeurs dans un dispositif d’enseignement à distance », Distances et médiations des savoirs, 2013, http://dms.revues.org/175.

Panier

Votre panier est vide.