Le tremplin DEC pour les allophones comme mesure d'inclusion et d'accessibilité aux études supérieures

Numéro: 

4

Rubrique: 

Volume: 

27
Bellemare, Renaud

Le directeur adjoint des études du Collège Montmorency nous explique ici comment ce cégep a mis sur pied ce qui pourrait devenir un modèle pour pallier des difficultés comme l’intégration d’étudiants non francophones en milieu scolaire : le Tremplin DEC pour allophones. En effet, Renaud Bellemare expose, dans cet article, comment l’établissement a su développer un cheminement favorisant la continuité vers les études supérieures chez les immigrants, tout en détaillant les défis auxquels l’institution s’est heurtée en cours de route, embuches que le Collège a, une à une, affrontées avec succès. Ce texte nous permet de mesurer à quel point, comme le dit son auteur, « une maitrise insuffisante de l’outil principal de l’éducation supérieure », la langue, est susceptible de nuire à la réussite scolaire, voire de l’empêcher. Il nous invite à réfléchir aux différents moyens qu’une institution collégiale peut mettre en œuvre pour favoriser le développement de la compétence langagière nécessaire à la poursuite des études des étudiants étrangers. À l’issue de cette lecture, « ouverture », « coopération » et « collaboration » nous semblent devoir être des mots d’ordre pour tout établissement souhaitant adopter des solutions concrètes afin d’aider les non-francophones déterminés à achever leurs études dans notre province.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.