La résolution de problèmes en Techniques de génie électrique

Numéro: 

4

Rubrique: 

Volume: 

13
Legault, Bernard

Enseigner est un rôle complexe. Tous ceux qui ont à l’assumer Depuis quelques années déjà, dans les cours Technologie de l’électricité et Circuits, Carlo Buono et moi insistons pour confronter les élèves à des problèmes plutôt qu’à des exercices. Nous estimons, en effet, qu’en situation de travail, ce sont des problèmes que le technicien aura à affronter. Il doit donc, dès le début de sa formation, se rendre habile à faire face à ce type de situation. Toutefois, nous constatons, malgré nos efforts et nos répétitions verbales, qu’un nombre important d’élèves n’ont pas acquis la maturité ou, encore, n’ont pas développé une méthode structurée pour affronter efficacement les situations problèmes. Il nous semble donc qu’il faille inclure explicitement dans notre enseignement une telle démarche pour favoriser le transfert des apprentissages chez les élèves. Dans le texte qui suit, je vais vous présenter notre conception de l’ « exercice » et du « problème ». J’accompagnerai cette explication d’un exemple provenant d’un des deux cours en question. Enfin, je terminerai en proposant la démarche que nous entendons enseigner à l’intérieur des cours Technologie de l’électricité et Circuits dès l’an prochain. Vous constaterez que cette démarche est relativement générale et qu’elle peut se modeler pour être appliquée à différents contextes de cours à mesure que les élèves avancent dans leur programme d’études.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.