Nouvel examen professionnel de l'O.I.I.Q. – volet pratique : une expérience préparatoire au collège de l'Outaouais

Numéro: 

2

Rubrique: 

Volume: 

14
Buisson, Sylvie
Lévesque-Cardinal, Suzanne

L’examen professionnel de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (O.I.I.Q.), implanté depuis janvier 2000, présente depuis peu un nouveau format. Il est maintenant composé de deux volets distincts, l’un théorique et l’autre pratique. Ce dernier consiste en un examen clinique objectif structuré (E.C.O.S.). Il est à préciser que l’examen pratique de l’O.I.I.Q. en est un d’envergure : il comprend un circuit d’une trentaine de stations cliniques échelonnées sur deux jours, stations à l’intérieur desquelles les candidates interagissent avec des clients simulés, dans des situations de la pratique courante de l’infirmière débutante, choisies selon les éléments critiques essentiels à la résolution de problèmes. Le thème de chaque station clinique correspond à une situation de santé présentée au cours des trois années de formation. Les stations questionnaires peuvent porter sur le problème de santé soumis au cours de la station précédente ou sur une autre activité de l’exercice professionnel. Il n’en fallait pas plus pour que les enseignantes du réseau collégial du Québec ressentent la nécessité de s’approprier ce nouveau mode d’évaluation. Deux enseignantes du département de Soins infirmiers au Collège de l’Outaouais ont implanté un examen final similaire, mais à plus petite échelle, pour une cohorte de 28 finissantes en mai dernier. L’examen E.C.O.S. collégial a consisté en un circuit format réduit, mais copie conforme de celui qui attend les candidates à l’Ordre. À l’instar de l’examen provincial, la version locale se composait d’une dizaine de stations dont cinq stations cliniques, deux stations questionnaires et deux stations repos. Un acteur était présent dans les stations cliniques, selon un scénario préétabli, de même qu’une observatrice qui devait remplir une grille d’observation en vue d’évaluer l’élève. Le cadre de référence de l’examen – volet pratique E.C.O.S. provient des composantes de la compétence professionnelle (contextuelle, professionnelle et fonctionnelle) déterminées par l’Ordre selon une table de spécifications. Ces composantes ont par la suite été opérationnalisées en éléments critiques selon le contenu théorique enseigné à la dernière session collégiale. Un élément critique se définit comme étant une étape cruciale dans la résolution d’un problème clinique. Ainsi, l’élève reçoit des cours sur des situations de soins vécues à différents âges de la vie, qui visent l’intégration des connaissances, habiletés, attitudes et jugement nécessaires pour résoudre des problèmes de soins. L’examen permettra ainsi d’évaluer l’aptitude de l’élève à exercer la profession d’infirmière.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.