L'éducation à la pratique de l'activité physique pour développer le plaisir de se sentir vivant

Numéro: 

1

Volume: 

17
Marchand, Étienne

En cette période où les interrogations sur la pertinence et le sens de la formation générale au collégial se font intenses dans le discours public, il convient de réaffirmer l'importance capitale de l'éducation physique dans le curriculum de la formation générale des élèves du collégial. D'entrée de jeu, positionnons l'éducation physique comme une éducation à la santé. Il s'agit ici du concept de santé globale, de l'équilibre du corps et de l'esprit. L'expression « un esprit sain dans un corps sain » prend ainsi tout son sens. Nous soutenons que l'éducation à la pratique régulière de l'activité physique, envisagée dans une approche de recherche d'équilibre, a pour finalité la recherche d'un mieux-être de la personne. De plus, nous affirmons que cette recherche est axée sur la conscience de soi, la conscience d'être un être vivant, donc d'avoir un corps qui respire, se nourrit, se meut et qui goûte à la vie. Cet article - qui pourrait aussi s'intituler Prendre contact avec ce qui nous anime, avec ce qui est vivant en nous - propose à la lectrice et au lecteur de jeter un regard sur le sens et les finalités de cette éducation à la santé, sur les orientations privilégiées dans les devis ministériels concernant l'éducation physique ainsi que sur l'approche que nous privilégions dans la formation des élèves.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.