Éducation, culture et philosophie au Québec

Numéro: 

4

Rubrique: 

Volume: 

14
Baril, André

Je suis sûr que les membres de la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial sont des gens de bonne volonté, je sais aussi qu’ils aimeraient bien que l’on reçoive leur évaluation comme un beau défi à relever au cours des prochaines années. Malheureusement pour les enseignantes et les enseignants de philosophie, le Rapport synthèse de la Commission s’avère assez décevant. Les membres de la Commission ont beau écrire que « le principal défi qu’auront à relever les enseignants de philosophie au cours des prochaines années est d’accroître l’intérêt des élèves pour leur discipline », comment peuvent-ils croire que, pour ce faire, nous modifierons, encore une fois, le premier cours ou en retournant, encore une fois, nous recycler en pédagogie ? D’une réforme à l’autre, le temps passe, les décideurs changent, les anciens dossiers sont envoyés aux archives, puis l’on recommence à zéro et l’on nous propose, sans perspective historique précise, de nouveaux aménagements administratifs ou pédagogiques. Pour en juger, allons au texte...

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.