Créer des ponts en classe au moyen de la musique

Numéro: 

4

Rubrique: 

Volume: 

24
Bertrand, Gabriel

L'auteur de cet article relate les difficultés qu’il a connues avec un groupe d’étudiants fermés à son enseignement et comment son expérience de l'utilisation de la musique dans son cours de philosophie lui a permis de surmonter ce fossé. En s'inspirant d'un aphorisme d'Héraclite indiquant que « le monde est une harmonie de tensions [...] comme celle de la lyre », il a apporté sa mandoline en classe pour illustrer l'idée de contradiction et en a joué quelques notes. Devant la transformation positive de sa relation avec ses étudiants, le professeur se met à utiliser la musique en guise de préambule aux cours, parfois pour illustrer un concept disciplinaire, mais surtout pour créer chez les étudiants une disposition psychologique favorable à l'apprentissage. L'auteur explicite l'impact de la musique sur le plan pédagogique, soulignant notamment que celle-ci peut jouer un rôle déterminant sur la relation entre maître et étudiants en raison de sa grande portée sensitive : elle capte l'attention des étudiants pour créer un état d'esprit positif et renforce la cohésion des groupes. Selon lui, les professeurs ont tout intérêt à ajouter une activité qui tient compte de la dimension affective de l'apprentissage, crée un certain engouement chez les étudiants et ouvre la porte à leur engagement dans le cours.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.