Bien inviter pour mieux aider. L'appréciation par les étudiants des mécanismes de diffusion

Numéro: 

3

Volume: 

24
Roy, Marie-Michèle
Sauvé, Louise
Racette, Nicole
Moisan, David

Cet article rend compte d'une recherche effectuée auprès d'étudiants du Collège Lionel-Groulx et du Cégep de Sherbrooke par l'entremise d'un questionnaire portant sur les préférences des étudiants quant aux moyens de diffusion des services et mesures d'aide utilisés notamment par l'établissement et par le professeur. Si les réponses des participants ont permis aux auteurs de dresser un portrait d'étudiants en matière de difficultés d'apprentissage, elles ont particulièrement donné lieu à l'évaluation de 25 moyens de diffusion de mesures d'aide utilisés dans des collèges et des universités ou répertoriés dans des articles scientifiques. Ainsi, l'étudiant devait manifester son intérêt envers les différents moyens recensés et la fréquence d'utilisation désirée. En matière des moyens de diffusion technologiques, les résultats de cette recherche ont notamment mis en évidence que les étudiants, bien qu’ils s’inscrivent dans une société où dominent les nouvelles technologies, n’adhèrent pas à cette tendance de façon systématique : il importe pour eux de conserver un cloisonnement étanche entre la sphère scolaire et la sphère personnelle. De plus, ils semblent plus enclins à fréquenter les centres d’aide aux études lorsque la recommandation vient directement de l’enseignant et ils apprécient les approches personnalisées, que celles-ci empruntent la voie du courriel, du commentaire dans un travail ou de la rencontre avec l’enseignant.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.