L'apprentissage se fait par coeur ?

Numéro: 

2

Volume: 

23
Bélanger, Dave

Sous l'angle des émotions au coeur des apprentissages, l'auteur de cet article met en lumière les connaissances scientifiques susceptibles de donner aux émotions la place qui leur revient dans le processus d'apprentissage et de mémorisation. Figures explicites à l'appui, il aborde le fonctionnement du cerveau, approfondit le rôle des neurones et évoque le possible impact des influx nerveux associés aux émotions sur la modulation de la durabilité des réseaux neuronaux liés aux souvenirs. Ainsi, certains résultats de recherches indiquent que l'apprentissage nécessite des expériences émotionnelles positives en raison de l'estime de soi qui y est inhérente. Dans cette optique, les derniers développements en neurosciences suggèrent qu'une information teintée d'émotion est plus facilement conservée en mémoire, la composante affective en classe pouvant donc avoir une implication pendant l'apprentissage. Depuis l'arrivée du paradigme de la centration sur l'élève, l'enseignant a vu s'ajouter à sa fonction de maître de sa discipline celle d'organiser des situations d'apprentissage, fonctions pouvant être complétées par celle de donner une teinte émotionnelle aux savoirs.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.