Le mouvement du Scholarship of Teaching and Learning : Y a t-il un chercheur dans la classe ?

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Cet article attire notre attention sur un courant de recherche connu sous le nom de Scholarship of Teaching and Learning (SoTL). Après avoir présenté une brève définition de ce mouvement aux contours flous, l'auteure en retrace l'origine, donne un aperçu de son expansion et explicite ses principes de base. Selon elle, le désir de mettre les découvertes en matière d’enseignement au service de la communauté peut amener un enseignant-chercheur à adopter une perspective apparentée au SoTL. Ainsi, celui qui innove dans sa classe et qui développe de nouvelles pratiques pédagogiques contribue à l’avancement des connaissances, mais le fait de partager son savoir-faire en matière d’enseignement (et non seulement ses connaissances spécialisées) en dehors de la classe lui permet de multiplier d’autant l’utilité et les retombées positives de son expertise, dans la mesure où le professeur-chercheur documente de façon rigoureuse les effets de ses pratiques pédagogiques, ce qui est le propre du SoTL. L'auteure fait le point sur la percée de ce mouvement au regard de la recherche dans les collèges québécois, notamment en faisant un parallèle avec le contexte universitaire et en soulignant que si le milieu collégial québécois est propice à la réflexion et à la recherche sur les pratiques pédagogiques propres à l’enseignement supérieur, les ressources nécessaires au développement d’une perspective SoTL y font en partie défaut.

Résumé: 

This article draws our attention to a trend in research called the Scholarship of Teaching and Learning (SoTL). After a brief presentation of this movement, whose definition remains somewhat vague, the author retraces its origin, provides an overview of its growth and explains its basic principles. According to this movement, the desire to place new discoveries in teaching at the service of the community can lead a teacher-researcher to adopt a perspective in keeping with the approach put forth by the SoTL. In this sense, a teacher who innovates in class and develops new pedagogical practices contributes to the advancement of knowledge. But the fact of sharing their teaching know-how (and not only their specialized knowledge) outside the classroom makes it possible for such innovators to multiply many times the usefulness and positive repercussion of their expertise, as long as these teachers-researchers carefully document the impact of their pedagogical practice, which is what characterizes the SoTL. The author provides a progress report on the penetration of this movement in Quebec colleges, establishing a parallel with the university environment, and emphasizing that if the Quebec college environment is fertile ground for reflection and research on pedagogical practices specifically suited to higher education, the necessary resources for the development of a SoTL perspective are at least partially lacking.

Une expérience d'encadrement départemental en français

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Depuis l’automne 2008, le Département de français du Cégep André-Laurendeau a mis en place des « mesures d’encadrement et de suivi des étudiants » qui permettent par différents moyens aux étudiants inscrits aux trois premiers cours de français de réussir ces cours et l’épreuve uniforme de français. Cette entrevue avec un coordonnateur et une enseignante illustre comment ces mesures départementales se concrétisent dans cet établissement, notamment par l'ajout d'une heure d'encadrement en français, l'implantation d'un double seuil de réussite, le déplacement du cours de mise à niveau (MAN) après l'échec du volet langue d'un cours et l’utlisation de codes de correction communs. Les interviewés expliquent en quoi consistent ces mesures et mettent l'accent sur la question de l'heure d'encadrement, précisant son impact sur les étudiants. Avec une expérience de trois ans au cœur de ce projet de mesures d'encadrement et de suivi des étudiants, si les personnes rencontrées évoquent les failles à combler, elles insistent particulièrement sur les conséquences positives que ce projet a apportées, telles l'amélioration des étudiants, l'évolution de leur rapport à la langue et l'atteinte des objectifs des mesures d’encadrement départemental.

Résumé: 

In the fall of 2008, the French Department at Cégep André-Laurendeau implemented "support and follow-up measures for students" that gave students registered in the first three French courses access to a variety of means aimed at helping them succeed in these courses and to pass the standard French test. This interview with a coordinator and a teacher illustrates how departmental measures were been implemented in this establishment, notably with an additional hour of French support, the creation of two distinct thresholds of success, the repositioning of a French remedial course for students who fail the language requirements of a course, and the use of common grading systems. The interviewees explain what these measures consist of, and go on to highlight the question of the supervisory hour, clearly demonstrating its impact on students. After three years of being involved in this project, of developing supervision measures, and of following up with students—taking into account the gaps that need to be filled that were brought to their attention by participants—the authors also highlight the positive results of the project, such as a measurable improvement in the students, some progress in their relationship to the language and the reaching of departmental objectives for support/supervision measures.

Pages

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.