Paul Forcier et Jean-Pierre Goulet

Distinction: 

  • Prix Gérald-Sigouin

Année: 

2004

Établissement: 

Association québécoise de pédagogie collégiale

En 2005, l'AQPC est fière de rendre hommage à deux personnes qui ont mis leurs talents et leurs énergies au service de la revue Pédagogie collégiale : Paul FORCIER, qui agit comme responsable de la composition électronique et comme conseiller auprès du rédacteur en chef depuis 1988, et Jean-Pierre GOULET, qui a occupé le poste de rédacteur en chef de 1987 à 1999. Hommes de passion, intègres et dévoués, ils y sont pour beaucoup dans le développement de la pédagogie au collégial. Après quelques années d’enseignement au secondaire comme professeur de mathématiques, Paul FORCIER a été professeur de philosophie au Collège Saint-Jean-Marie-Vianney, au Cégep de Drummondville puis au Collège Marie-Victorin, où il a travaillé pendant plus de vingt ans. Comme professeur, il a produit avec un de ses collègues deux manuels d’initiation à la philosophie destinés aux élèves de première année du collégial. Devenu conseiller pédagogique, il a participé activement, en 1977, à la mise sur pied de PERFORMA au Collège Marie-Victorin et il y a agi pendant quelques années comme répondant local et conseiller pédagogique. Il a ensuite été prêté à l’Université de Sherbrooke comme membre du Groupe de recherche-action de PERFORMA, puis coordonnateur du Certificat de perfectionnement en enseignement collégial. De retour au Collège Marie-Victorin, en 1983, il a été adjoint à la direction des études. À compter de 1993, il est devenu travailleur autonome et, à ce titre, il a, entre autres, été professeur de philosophie au Centre collégial de formation à distance (devenu depuis le Cégep à distance), conseiller pédagogique occasionnel dans différents collèges, personne-ressource dans le cadre d’activités pédagogiques inscrites à PERFORMA et chargé de cours en édition électronique à la Faculté d’éducation permanente de l’Université de Montréal. En tant que membre de l’AQPC depuis sa fondation, il a fait paraître plusieurs articles dans Pédagogie collégiale et il est intervenu dans des colloques de l’Association. Pour sa part, Jean-Pierre GOULET a d’abord été professeur d’anthropologie ainsi que conseiller pédagogique et répondant local PERFORMA au Collège de L’Assomption. En 1986, il quitte son emploi pour devenir consultant en développement pédagogique. À ce titre, en plus de diriger la revue Pédagogie collégiale et d’être chargé de projets à l’AQPC, il a donné des activités PERFORMA portant principalement sur la planification de l’enseignement et l’évaluation des apprentissages dans une vingtaine de collèges. Depuis 1999, il agit notamment comme personne-ressource auprès de directions de collèges et d’équipes de professeurs. Il a rédigé la politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages de l’École nationale de cirque, où il a également encadré des professeurs dans l’élaboration du Programme préparatoire à la formation professionnelle en arts du cirque. Il a aussi participé activement à l’élaboration d’un programme de formation initiale en pédagogie à l’intention du nouveau personnel enseignant et de l’AEC Technologie des véhicules électriques et hybrides au Collège Saint-Jérôme, ainsi que des programmes de musique au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. Depuis 2002, il enseigne régulièrement à l’École nationale de police du Québec. Membre fondateur de l’AQPC, il a écrit de nombreux articles pour Pédagogie collégiale et il a édité Enseigner au collégial (Collectif sous la direction de Jean-Pierre Goulet, AQPC, 1993).

Panier

Votre panier est vide.