Accompagner les étudiants dans la production des genres textuels propres à leur discipline

L’écriture, au cœur des apprentissages prend des formes variées selon le niveau des études et, surtout, selon les départements ou les programmes, chacun ayant ses spécificités sur le plan des écrits à lire et à produire. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les difficultés des étudiants du collégial ne se limitent pas à l’application des règles de la langue (orthographe, syntaxe, ponctuation, etc.). Dès leur arrivée au collège, ils sont soumis à des tâches d’écriture qui leur sont peu familières : rapport de recherche, de laboratoire, d’intervention ou de stage, argumentaire de projet, devis technique, compte rendu critique, résumé, etc.

Comment est-il possible d’encadrer et de soutenir les étudiants dans la production des genres textuels propres à leur discipline? Comment leur faire intégrer les exigences de certains écrits professionnels? Comment leur communiquer clairement ses attentes à travers les consignes d’écriture? Enfin, en tant que professeur et scripteur expert, comment passer d’une connaissance intuitive des caractéristiques des écrits de sa discipline à un enseignement explicite de stratégies de rédaction pouvant avoir un effet bénéfique sur la qualité des textes produits par ses étudiants et sur la qualité de leurs apprentissages? Voilà les principales questions abordées dans le cadre de cette activité, fruit d’une collaboration entre douze experts et intervenants du milieu de l’éducation, membres de l’équipe Écrits en chantier.

 

Animation

La formation est en tout temps animée par deux personnes-ressources.

Stéphanie Lanctôt

Détentrice d'un baccalauréat en sciences biologiques et d'une maitrise en sciences de l'éducation, Stéphanie Lanctôt est chargée de cours au baccalauréat en enseignement au secondaire à l'Université de Sherbrooke ainsi qu’à PERFORMA. Membre de l’équipe Écrits en chantier, elle a contribué à l’élaboration d'ateliers de formation visant à outiller les enseignants d'établissements collégiaux non spécialistes de la langue à mieux encadrer les activités d’écriture dans leur discipline. Elle poursuit actuellement des études doctorales en éducation. Ses intérêts en recherche portent sur l’enseignement et l’apprentissage de l’écriture ainsi que de la lecture dans les disciplines autres que le français.

Jean-Philippe Boudreau

Jean-Philippe Boudreau enseigne la littérature au Cégep de Sherbrooke et au Collège Montmorency. Dans ces deux collèges, il a également agi à titre de conseiller pédagogique responsable de la valorisation de la langue. Actif au sein du réseau Repfran et collaborateur du projet Écrits en chantier, il a donné de nombreuses formations dans le réseau collégial sur l’accompagnement des activités d’écriture propres aux disciplines. Il est également coresponsable éditorial du bulletin Correspondance (CCDMD), consacré à l’amélioration du français au collégial.

 

Compétences développées

Compétences développées dans le format « Initiation » :

  • Comprendre l’importance de son rôle de professeur auprès des étudiants dans l’appropriation des écrits propres à sa discipline;
  • Reconnaitre les principales caractéristiques d’un genre de texte en usage dans son département ou dans son programme;
  • S’approprier différentes mesures d’accompagnement des tâches d’écriture.

 

Compétences développées dans le format « Approfondissement » :

  • Comprendre l’importance de son rôle de professeur auprès des étudiants dans l’appropriation des écrits propres à sa discipline;
  • Reconnaitre les principales caractéristiques d’un genre de texte en usage dans son département ou dans son programme;
  • S’approprier différentes mesures courantes d’accompagnement des tâches d’écriture;
  • Concevoir un outil didactique, une activité d’apprentissage ou d’évaluation propre à un genre textuel de sa discipline.

Durée

Format « Initiation » : 3 heures. Format « Approfondissement » : 5 à 6 heures

Format

Selon les besoins et le nombre de participants, la formation peut être donnée de deux façons :

Format « Initiation » (3 heures) : présentation théorique illustrée d’exemples tirés de situations authentiques, en alternance avec des échanges constructifs avec les participants.

Format « Approfondissement » (5 à 6 heures) : survol théorique suivi d’une mise en application tirée du matériel authentique fourni par les participants (productions écrites d’étudiants [textes exemplaires ou non], consignes, grilles de révision ou d’évaluation accompagnant ces productions, etc.). L’activité se conclut par l’amorce d’un travail sur un outil didactique, une activité d’apprentissage ou d’évaluation propre à un genre textuel.

Le cadre théorique présenté dans les versions « Initiation » et « Approfondissement » est le même. Dans le format « Approfondissement », les formateurs proposent, en plus du contenu de la version « Initiation », une mise en application concrète à partir du matériel authentique fourni par les participants. Cette formule se prête particulièrement bien au travail réflexif plus approfondi que souhaiterait engager une équipe départementale autour d’un même genre textuel (dans une volonté, par exemple, d’harmoniser les consignes d’écriture ou de constituer des grilles d’évaluation communes).

Formule

Format « Initiation » : conférence avec questions et échanges.

  • Échange sur les qualités d’un bon texte dans une discipline donnée;
  • Échange sur les conceptions erronées associées à l’écriture (déconstruction des mythes);
  • Familiarisation avec le concept de genre textuel et mise à profit de cette notion sur le plan didactique;
  • Exploration de différentes mesures d’accompagnement des tâches d’écriture.

Format « Approfondissement » : conférence et atelier de mise en application.

*Important : Les participants doivent fournir des productions authentiques d’élèves ou les consignes, les grilles de révision ou d’évaluation les accompagnant, etc.).

  • Échange sur les qualités d’un bon texte dans une discipline donnée;
  • Échange sur les conceptions erronées associées à l’écriture (déconstruction des mythes);
  • Familiarisation avec le concept de genre textuel, mise à profit de cette notion sur le plan didactique et approfondissement des conventions d’écriture associées à un genre textuel précis;
  • Exploration de différentes mesures d’accompagnement des tâches d’écriture;
  • Développement d’un outil personnalisé ou commun, d’une activité d’apprentissage ou d’évaluation propre à un genre textuel précis.

Langues offertes

Français

Public cible

La formation s’adresse à tous les professeurs de tous les départements ou programmes qui souhaitent mieux encadrer les activités d’écriture propres à leurs cours ainsi qu’aux conseillers pédagogiques qui soutiennent les professeurs, notamment en ce qui a trait au dossier de la valorisation du français.

Nombre de participants

Maximum de 40 participants dans la formule « Initiation ». Maximum de 20 participants dans la formule « Approfondissement ».

Panier

Votre panier est vide.