Formations

Nos formations

Conformément à sa mission de promouvoir, de stimuler et de soutenir le développement ainsi que l’évolution de la pédagogie collégiale, l’AQPC offre aux établissements d’enseignement des activités de formation non créditées de qualité destinées à leur personnel pédagogique.

Ces activités sont testées, évaluées et répondent aux besoins des professeurs ainsi que des professionnels du collégial. De nouvelles activités sont ajoutées chaque année.

Les activités de formation de l’AQPC sont offertes dans une formule « clés en main », c’est-à-dire que l’AQPC s’occupe de presque tout! Ainsi, il ne reste plus aux établissements qu’à accueillir l’animateur de l’activité, à disposer les lieux tel que ce dernier le souhaite pour la formation et, au besoin, à imprimer quelques documents pour les participants.

Pour obtenir plus de renseignements sur une formation, pour connaître les tarifs applicables, pour organiser une formation chez vous ou pour nous signaler un besoin de formation, communiquez avec nous! (info@aqpc.qc.ca ou 514 328-3805)

Les établissements membres associés de l’AQPC obtiennent un rabais d’au moins 30 % sur les activités de formation qu’ils réservent.

Autres raisons de Devenir membre associé

L’évaluation formative : évaluer pour faire apprendre !

Êtes-vous de ceux qui croient que l’évaluation formative prend surtout la forme d’un pré-test? De ceux qui pensent que, par le fait même, elle alourdit la tâche d’un professeur par un ajout de corrections à faire? Croyez-vous que les étudiants ne participent pas à l’évaluation formative si elle « ne compte pas »? Êtes-vous démuni lorsque vient le temps d’élaborer des activités d’évaluation formative stimulantes et efficaces? Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions ou si vous souhaitez responsabiliser davantage les étudiants quant à leurs apprentissages, cet atelier interactif est pour vous : il vous permettra de situer vos pratiques évaluatives par rapport aux caractéristiques de l’évaluation formative et à son utilisation dans un contexte de régulation des apprentissages.

Ultimement, cette formation répond à la question « Comment faire de l’évaluation formative une stratégie efficace d’apprentissage? » en permettant aux personnes participantes de prendre un temps d’arrêt pour réfléchir sur la pertinence et sur l’efficacité de leurs pratiques en matière d’évaluation formative, pour savoir si elles permettent aux étudiants de progresser dans leurs apprentissages et de les guider vers l’autorégulation.

À partir d’un questionnaire diagnostique, les personnes participantes échangeront sur des notions qui entourent l’évaluation formative, telles que sa fonction par rapport à d’autres types d’évaluation, ses modalités, ses avantages, ses limites, le climat de classe favorisant son déploiement, ainsi que les rôles joués par les professeurs et les étudiants dans une perspective centrée sur les apprentissages. D’autres concepts seront également abordés, notamment la régulation, l’autorégulation, la métacognition et la motivation. Ce tour de jardin permettra de faire émerger des stratégies qui peuvent optimiser l’évaluation formative comme aide à l’apprentissage.

Cette activité sera sous peu offerte aussi en anglais.

Animation

Angela Mastracci

Angela Mastracci a donné des cours de recherche et de conception pendant plusieurs années dans le programme de Design de mode au Cégep Marie-Victorin, avant d’y devenir conseillère pédagogique en 2008. Elle est détentrice d’une maîtrise en enseignement au collégial (MEC) du secteur PERFORMA de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, où elle est aussi chargée de cours. Elle offre diverses formations portant sur l’évaluation formative ainsi que sur l’évaluation des apprentissages en créativité, sujet qui a fait l’objet de sa maîtrise. Elle a collaboré, comme auteure, à deux chapitres de l’ouvrage publié par l'AQPC dans sa Collection PERFORMA et intitulé Évaluer les compétences au collégial et à l’université : un guide pratique.

 

 

Compétences développées:

Cibles de la formation :

  • S’approprier un cadre de référence en lien avec les divers concepts liés à l’évaluation formative;
  • Reconnaître différentes stratégies et conditions permettant de rendre le processus d’évaluation formative optimal pour les étudiants (et pour les professeurs !)
  • Amorcer une réflexion sur ses pratiques évaluatives en matière d’évaluation formative dans le but d’évaluer pour faire apprendre.
Durée:
Format « Exploration » : 3 h
Format:

Format « Exploration » : activité de 3 heures (nombre maximal de participants : environ 35)

Cette activité peut être adaptée pour des groupes comptant jusqu’à 50 participants ou pour des plages plus courtes ou plus longues. Contactez l'AQPC pour exprimer vos besoins!

Formule:

L'activité inclut un questionnaire diagnostique, des échanges, des études de cas, la présentation de grilles d’évaluation formative et une période de réflexion.

L’approche privilégiée lors de la formation est centrée sur la communication entre les personnes participantes et le travail de collaboration, et ce, afin de tirer profit de l’expérience et de l’expertise de tous. L’évaluation formative informelle occupe une place de premier choix tout au long de la formation et contribue à la synergie du groupe.

Nombre de participants:
Format « Exploration » : 35 personnes
Public cible:

La formation s’adresse à tous les professeurs de toutes les disciplines qui souhaitent connaître ou  revisiter les concepts liés à l’évaluation formative dans le but d’évaluer pour faire apprendre. La formation s’adresse également aux conseillers pédagogiques qui soutiennent les professeurs.

Langues offertes
Français

Accompagner les étudiants dans la production des genres textuels propres à leur discipline

L’écriture, au cœur des apprentissages prend des formes variées selon le niveau des études et, surtout, selon les départements ou les programmes, chacun ayant ses spécificités sur le plan des écrits à lire et à produire. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les difficultés des étudiants du collégial ne se limitent pas à l’application des règles de la langue (orthographe, syntaxe, ponctuation, etc.). Dès leur arrivée au collège, ils sont soumis à des tâches d’écriture qui leur sont peu familières : rapport de recherche, de laboratoire, d’intervention ou de stage, argumentaire de projet, devis technique, compte rendu critique, résumé, etc.

Comment est-il possible d’encadrer et de soutenir les étudiants dans la production des genres textuels propres à leur discipline? Comment leur faire intégrer les exigences de certains écrits professionnels? Comment leur communiquer clairement ses attentes à travers les consignes d’écriture? Enfin, en tant que professeur et scripteur expert, comment passer d’une connaissance intuitive des caractéristiques des écrits de sa discipline à un enseignement explicite de stratégies de rédaction pouvant avoir un effet bénéfique sur la qualité des textes produits par ses étudiants et sur la qualité de leurs apprentissages? Voilà les principales questions abordées dans le cadre de cette activité, fruit d’une collaboration entre douze experts et intervenants du milieu de l’éducation, membres de l’équipe Écrits en chantier.

 

Animation

La formation est en tout temps animée par deux personnes-ressources.

Stéphanie Lanctôt

Détentrice d'un baccalauréat en sciences biologiques et d'une maitrise en sciences de l'éducation, Stéphanie Lanctôt est chargée de cours au baccalauréat en enseignement au secondaire à l'Université de Sherbrooke ainsi qu’à PERFORMA. Membre de l’équipe Écrits en chantier, elle a contribué à l’élaboration d'ateliers de formation visant à outiller les enseignants d'établissements collégiaux non spécialistes de la langue à mieux encadrer les activités d’écriture dans leur discipline. Elle poursuit actuellement des études doctorales en éducation. Ses intérêts en recherche portent sur l’enseignement et l’apprentissage de l’écriture ainsi que de la lecture dans les disciplines autres que le français.

Jean-Philippe Boudreau

Jean-Philippe Boudreau enseigne la littérature au Cégep de Sherbrooke et au Collège Montmorency. Dans ces deux collèges, il a également agi à titre de conseiller pédagogique responsable de la valorisation de la langue. Actif au sein du réseau Repfran et collaborateur du projet Écrits en chantier, il a donné de nombreuses formations dans le réseau collégial sur l’accompagnement des activités d’écriture propres aux disciplines. Il est également coresponsable éditorial du bulletin Correspondance (CCDMD), consacré à l’amélioration du français au collégial.

 

Compétences développées:

Compétences développées dans le format « Initiation » :

  • Comprendre l’importance de son rôle de professeur auprès des étudiants dans l’appropriation des écrits propres à sa discipline;
  • Reconnaitre les principales caractéristiques d’un genre de texte en usage dans son département ou dans son programme;
  • S’approprier différentes mesures d’accompagnement des tâches d’écriture.

 

Compétences développées dans le format « Approfondissement » :

  • Comprendre l’importance de son rôle de professeur auprès des étudiants dans l’appropriation des écrits propres à sa discipline;
  • Reconnaitre les principales caractéristiques d’un genre de texte en usage dans son département ou dans son programme;
  • S’approprier différentes mesures courantes d’accompagnement des tâches d’écriture;
  • Concevoir un outil didactique, une activité d’apprentissage ou d’évaluation propre à un genre textuel de sa discipline.
Durée:
Format « Initiation » : 3 heures. Format « Approfondissement » : 5 à 6 heures
Format:

Selon les besoins et le nombre de participants, la formation peut être donnée de deux façons :

Format « Initiation » (3 heures) : présentation théorique illustrée d’exemples tirés de situations authentiques, en alternance avec des échanges constructifs avec les participants.

Format « Approfondissement » (5 à 6 heures) : survol théorique suivi d’une mise en application tirée du matériel authentique fourni par les participants (productions écrites d’étudiants [textes exemplaires ou non], consignes, grilles de révision ou d’évaluation accompagnant ces productions, etc.). L’activité se conclut par l’amorce d’un travail sur un outil didactique, une activité d’apprentissage ou d’évaluation propre à un genre textuel.

Le cadre théorique présenté dans les versions « Initiation » et « Approfondissement » est le même. Dans le format « Approfondissement », les formateurs proposent, en plus du contenu de la version « Initiation », une mise en application concrète à partir du matériel authentique fourni par les participants. Cette formule se prête particulièrement bien au travail réflexif plus approfondi que souhaiterait engager une équipe départementale autour d’un même genre textuel (dans une volonté, par exemple, d’harmoniser les consignes d’écriture ou de constituer des grilles d’évaluation communes).

Formule:

Format « Initiation » : conférence avec questions et échanges.

  • Échange sur les qualités d’un bon texte dans une discipline donnée;
  • Échange sur les conceptions erronées associées à l’écriture (déconstruction des mythes);
  • Familiarisation avec le concept de genre textuel et mise à profit de cette notion sur le plan didactique;
  • Exploration de différentes mesures d’accompagnement des tâches d’écriture.

Format « Approfondissement » : conférence et atelier de mise en application.

*Important : Les participants doivent fournir des productions authentiques d’élèves ou les consignes, les grilles de révision ou d’évaluation les accompagnant, etc.).

  • Échange sur les qualités d’un bon texte dans une discipline donnée;
  • Échange sur les conceptions erronées associées à l’écriture (déconstruction des mythes);
  • Familiarisation avec le concept de genre textuel, mise à profit de cette notion sur le plan didactique et approfondissement des conventions d’écriture associées à un genre textuel précis;
  • Exploration de différentes mesures d’accompagnement des tâches d’écriture;
  • Développement d’un outil personnalisé ou commun, d’une activité d’apprentissage ou d’évaluation propre à un genre textuel précis.
Nombre de participants:
Maximum de 40 participants dans la formule « Initiation ». Maximum de 20 participants dans la formule « Approfondissement ».
Public cible:

La formation s’adresse à tous les professeurs de tous les départements ou programmes qui souhaitent mieux encadrer les activités d’écriture propres à leurs cours ainsi qu’aux conseillers pédagogiques qui soutiennent les professeurs, notamment en ce qui a trait au dossier de la valorisation du français.

Langues offertes
Français

L’intégration des MTI : répondre aux besoins des étudiants ET des enseignants

De bonnes méthodes de travail intellectuel (MTI) sont souvent propices à la réussite scolaire. C'est pourquoi plusieurs collèges ont choisi d’investir dans le développement de ces compétences. Toutefois, la réalité du milieu collégial (temps disponible en classe, plan de cours chargé, formation des enseignants sur le sujet, matériel disponible, etc.) laisse peu de marges de manœuvre aux enseignants désirant les intégrer à leurs cours. Pour cette raison, nous observons des niveaux d’intégration des MTI et des façons de faire très variées dans le milieu.

Dans ce contexte, la formation vise à outiller les enseignants dans le respect de leurs choix pédagogiques quant au temps accordé aux MTI et à la façon de les inclure à leurs cours. Ainsi, cette formation propose différents modèles d’enseignement des MTI qui s’adaptent aux besoins et limites des enseignants, allant de la simple remise de textes à l’évaluation sommative. Il ne s’agit donc pas d’une formation pour s’initier aux contenus à enseigner sur chacune des MTI mais plutôt sur la façon de les intégrer à un cours.

À la suite de cette formation, l’enseignant aura un plus large éventail de modalités propices à un enseignement efficace des MTI, adapté à la réalité de ses cours.

Animation

La formation est en tout temps animée par deux personnes-ressources.

Julie Boisvert est professeure au Département de psychologie du Cégep de Sherbrooke depuis plus de 20 ans et détentrice d’un diplôme en enseignement collégial. Elle s’intéresse au développement de différents outils pédagogiques qui rendent l’enseignement plus efficace et intéressant pour les étudiants et pour les professeurs. Elle a, entre autres, participé, comme coauteure, à la réalisation de deux cahiers pédagogiques basés sur l’approche par compétences : Construire ses savoirs. Introduction à la psychologie et Construire ses savoirs. Psychologie du développement. Elle est maitre en psychologie.

Alexandre Genest est professeur au Département de psychologie du Cégep de Sherbrooke depuis 2007 et détenteur d’un certificat en enseignement collégial. Il  est également chargé de cours à l’Université du troisième âge et membre du comité d’éthique de la recherche avec des êtres humains du cégep où il œuvre. Il a aussi travaillé comme chargé de cours au Microprogramme de 2e cycle de formation initiale en enseignement au collégial (MIFIEC) de l’Université de Sherbrooke. Docteur en psychologie, il est un spécialiste du psychodrame et des méthodes expressives.

 

Compétences développées:
  • Connaître sa perception et ses besoins concernant l’enseignement des MTI
  • Maîtriser une variété de modèles d’enseignement des MTI
  • Adapter un modèle d’enseignement des MTI à ses besoins
Durée:
3 heures
Format:

Cette activité de 3 heures est limitée à un maximum de 30 participants, en raison des formules pédagogiques utilisées pendant l’atelier. Si le nombre de participants est plus élevé, il y a possibilité de former deux groupes. (Informez-vous des modalités de cette offre en téléphonant ou en envoyant un courriel à l’AQPC : info@aqpc.qc.ca ou 514 328-3805.)

Formule:

La formation débute par  un test pour mieux connaître ses perceptions et besoins concernant les MTI. S’ensuivent quelques échanges sur les réalités du milieu, les façons de faire et les difficultés rencontrées. De là sont présentés divers modèles d’intégration des MTI. La formation se termine par la présentation de grilles d’intégration et d’évaluation des MTI s’adressant à l’enseignant et aux étudiants.

Nombre de participants:
Maximum de 30 participants
Public cible:

La formation s’adresse à tous les professeurs de toutes les disciplines qui souhaitent intégrer de façon plus satisfaisante et efficace les MTI à leurs cours.

Langues offertes
Français

L’évaluation individuelle dans les travaux en équipe

Dans le cadre des travaux en équipe, le professeur se doit d’évaluer la compétence individuelle de chaque étudiant et de lui attribuer une note représentative de ses apprentissages. Or, évaluer les apprentissages d’un étudiant en particulier dans le cadre d’un travail réalisé avec d’autres étudiants n’est pas toujours aisé. Quoi évaluer? Comment le faire?

Cette activité de formation répond à ces questions. Les formatrices proposent un cadre de référence qui intègre notamment des stratégies d’évaluation prenant appui sur l’appréciation des 3P (produit, processus, propos) et des grilles d’évaluation appliquées au contexte du travail en équipe.

Ces stratégies et outils constituent par ailleurs une double preuve de la richesse du travail collaboratif. Bien sûr, ils permettent de rendre compte des apprentissages réalisés par chacun des étudiants à la faveur de ses échanges et de son interaction avec ses pairs, mais l’élaboration de ces stratégies et outils illustre aussi le fait que les pédagogues gagnent également à travailler ensemble. En effet, les travaux de France Côté ont inspiré en partie ceux réalisés par Hélène Lévesque et sa collègue Geneviève Synnott, puis le résultat obtenu par ces dernières a permis à la réflexion de France Côté de progresser davantage. Hélène Lévesque et France Côté ont ensuite uni leurs efforts afin de développer une activité de formation présentant le fruit de leur travail à relais et d’équipe.

Animation

France Côté_Vice-présidente de l'AQPC

France Côté est conseillère pédagogique au Cégep Marie-Victorin, où elle a également enseigné pendant près de 20 ans. Chargée de cours à l’UQAM et à PERFORMA, elle s’intéresse particulièrement à l’évaluation des travaux d’équipe, aux grilles d’évaluation descriptives ainsi qu’au portfolio. Elle a présenté de nombreuses communications dans le cadre de divers colloques. France Côté est également l’auteure d’un livre publié par l’AQPC (Le dossier d'étude, pour évaluer autrement... Un portfolio d'apprentissage) et d’un autre publié par les PUQ (Construire des grilles d'évaluation descriptives au collégial. Guide d'élaboration et exemples de grille).

Geneviève Synnott

Geneviève Synnott est conseillère pédagogique au Cégep de Sainte-Foy et détentrice d’un diplôme d'études supérieures spécialisées en enseignement collégial de l’Université Laval. D’abord enseignante en biologie, autant au sein de programmes du secteur technique que du secteur préuniversitaire, elle s’est intéressée à diverses solutions pour pallier les problématiques liées à la gestion des travaux réalisés en équipe. Elle a notamment contribué au développement, dans son collège, d’un dossier thématique où la planification, l’accompagnement et l’évaluation du travail en équipe sont mis en lumière.

 

Isabelle Pelletier

Isabelle Pelletier évolue au Cégep Marie-Victorin depuis plus de 20 ans. D’abord technicienne de travaux pratiques, elle a par la suite enseigné pendant 8 ans avant de devenir conseillère pédagogique. Isabelle Pelletier soutient au quotidien les travaux d’évaluation, d’actualisation et de mise en œuvre des programmes, en plus d’apporter un soutien aux professeurs, d’offrir de la formation et de contribuer à des projets institutionnels.

Compétences développées:

Par cette formation, les formatrices veulent susciter chez les participants une réflexion sur l’évaluation individuelle de travaux en équipe et favoriser l’appropriation ainsi que le transfert de ces stratégies et outils dans différents contextes. Ainsi, les participants à cette formation pourront adapter leurs pratiques évaluatives afin d’être en mesure de témoigner de l’atteinte des objectifs pour chacun des coéquipiers dans le contexte d’un travail réalisé en équipe. 

Compétences développées dans le format « Initiation » :

  • S’approprier un cadre de référence en lien avec l’évaluation individuelle dans les travaux d’équipe;
  • Déterminer des stratégies d’évaluation permettant de certifier les compétences individuelles;
  • Examiner un instrument d’évaluation.

Compétences développées dans le format « Exploration » :

  • S’approprier un cadre de référence en lien avec l’évaluation individuelle dans les travaux d’équipe;
  • Déterminer des stratégies d’évaluation permettant de certifier les compétences individuelles;
  • Distinguer différents instruments d’évaluation.
Durée:
Formule « Initiation » : 2 heures; formule « Exploration » : 3 heures
Format:

La formation élaborée conjointement par Mmes Côté et Lévesque est offerte par l'une ou l'autre des personnes-ressources formées pour la donner. Selon les besoins et le nombre de participants, la formation peut être donnée de deux façons :

Version « Initiation » (2 heures) : conférence avec questions et échanges (environ 30 minutes), pour les grands groupes.

Version « Exploration » (3 heures) : conférence avec plus d'exercices d’application, pour des groupes comptant au maximum 25 personnes.

Le cadre théorique présenté dans les versions « Initiation » et « Exploration » est le même. La version « Exploration » permet d'aller plus en profondeur. La formatrice y propose, en plus du contenu de la version « Initiation », des exercices d'application que les participants effectuent en équipe sur du matériel d'évaluation qu'ils utilisent déjà et qui aura été acheminé à la formatrice avant l'activité.

Formule:

La version « Initiation » (2 heures) propose une présentation théorique illustrée par des exemples tirés de situations authentiques. Les participants sont invités à réaliser sur place un exercice pratique. Une période de questions d’environ 30 minutes est prévue pour permettre d’échanger avec la formatrice. Apportez vos questions!

La version « Exploration » (3 heures, maximum 25 participants) est constituée d’exposés interactifs en alternance avec des exercices de mise en application, tirés de situations authentiques dont certaines fournies par les participants. Ceux-ci sont invités à envoyer à l’avance à l'animatrice le matériel d’évaluation de travaux réalisés en équipe par les étudiants (consignes, grilles d’évaluation, etc.). Le cadre théorique présenté dans cette version est le même que dans la version « Initiation ».

Nombre de participants:
Maximum 25 dans la formule « Exploration »
Public cible:

La formation s’adresse à plusieurs pédagogues : aux professeurs qui mettent au programme de leurs cours des activités que les étudiants réalisent en équipe; aux professeurs qui voudraient le faire, mais qui s’en abstiennent parce qu’ils n’ont pas encore trouvé de moyens pour évaluer justement les apprentissages de chacun dans ce contexte; aux conseillers pédagogiques qui soutiennent et accompagnent les professeurs dans l’adoption de pratiques évaluatives.

Langues offertes
Français

Voir autrement : une démarche simple pour l’interaction interculturelle

Dans un contexte d’internationalisation de la formation, d’accueil d’étudiants internationaux, d’intégration de nouveaux arrivants aux programmes d’études et dans un contexte de travail diversifié où nos diplômés sont appelés à œuvrer, il devient impératif de développer collectivement la compétence interculturelle autant dans les services que dans l’enseignement collégial.

La compétence interculturelle s’actualise à partir de connaissances, d’habiletés et d’attitudes. La communication interculturelle s’articule à partir d’une habileté clé : la décentration culturelle. Comment développer concrètement cette dernière?

Cette formation propose une approche pragmatique et personnalisée pour développer cette habileté. À partir d’un cadre culturel simple et d’une situation de travail, les participants mettront en pratique la démarche proposée. Cette approche permettra de clarifier les fondements culturels des rôles professionnels ainsi que d’évaluer la distance culturelle entre les individus ou entre les individus et leur rôle pour mieux en accompagner l’intégration.

Animation

Viviane Fournier

 

Viviane Fournier, inf., M.Éd. est enseignante au programme collégial Soins infirmiers. Ses deux expertises, l’interculturel et l’intégration des technologies dans l’enseignement des programmes en santé, convergent dans son présent mandat, qui est de démarrer un nouveau programme Soins infirmiers au Cégep Gérald Godin. Elle a coordonné les activités liées au projet régional Environnements avec simulateur patient pour l'apprentissage (ESPA) de Montréal durant les trois dernières années.

Compétences développées:
  • Situer la compétence interculturelle comme une compétence transversale dans les services et les programmes;
  • Identifier les étapes de développement de la compétence interculturelle selon le modèle PTT (Papadopoulos, Tilki et Taylor) ainsi que les besoins de formation pour chacune de ces étapes;
  • Mettre en pratique une méthode simple et pragmatique de décentration culturelle à partir de situations interculturelles professionnelles et personnelles;
  • Développer des outils pour enseigner aux étudiants qui doivent exercer leur compétence interculturelle dans leur fonction de travail;
  • Apprécier le risque de chocs culturels pouvant résulter de la distance culturelle entre deux personnes de cultures différentes ou entre l’étudiant et le modèle professionnel à intégrer.
Format:

Cette activité est offerte en un format de 3 heures et est limitée à un maximum de 25 à 30 participants.

Formule:

Réflexions guidées, individuelles et de groupe; exercices pratiques de groupe; échanges entre participants.

Public cible:

Toute personne qui accueille des individus de diverses cultures, toute personne qui enseigne à une clientèle étudiante multiculturelle et toute personne qui doit développer la compétence interculturelle chez ses étudiants.

Langues offertes
Français

Pour concevoir et évaluer une situation authentique dans toutes les disciplines

La situation authentique, par ses liens avec la future vie professionnelle « réelle » des étudiants, suscite beaucoup de motivation. Mais qu’en est-il de la qualité des compétences développées? Comment encadrer adéquatement les étudiants afin qu’ils effectuent des apprentissages durables et transférables dans de futurs contextes professionnels ou citoyens? Quand vient le temps de concevoir une situation authentique à partir de devis de cours, quelles sont les avenues les plus efficaces et les plus pertinentes qui s’offrent au professeur compte tenu des cibles pédagogiques qu’il s’est fixées?

Cette formation vise à répondre à ces questions et à outiller les professeurs de toutes les disciplines, y compris ceux de la formation générale et des programmes préuniversitaires, curieux d’essayer cette formule pédagogique ou intéressés à enrichir leur pratique.

À partir d’un exemple concret, les animatrices proposent dans cet atelier le fruit de leur expérience de la situation authentique dans un cours de formation générale leur ayant permis de constater les bénéfices de cette formule pédagogique. Pour ce faire, elles présenteront un cadre théorique, des outils et des conseils pratiques permettant aux enseignants de toutes les disciplines de s'approprier facilement la situation authentique : de la conception à l’évaluation (formative, et dans une moindre mesure, sommative), en passant par l’encadrement des équipes d’étudiants.

Animation

Anne-Marie DuvalMélanie Pagé

Anne-Marie Duval et Mélanie Pagé, conseillères pédagogiques au Cégep de Sainte-Foy et co-auteures du livre La situation authentique : de la conception à l'évaluation. Une formule pédagogique pour toutes les disciplines.

Compétences développées:
  • S'approprier les caractéristiques de la situation authentique en lien avec les compétences à développer dans un cours;
  • Reconnaître les outils d'encadrement à privilégier lors de l'exploitation d'une situation authentique;
  • Reconnaître les principes à privilégier lors de l'évaluation sommative d'une situation authentique;
  • Planifier la mise en œuvre en classe d'une situation authentique ainsi que les outils d'encadrement formatifs à exploiter pendant le processus d'élaboration de la situation authentique.
Durée:
3 h
Format:

Cette activité dure 3 heures et est limitée à un maximum de 40 participants, en raison des formules pédagogiques utilisées pendant l’atelier. Si le nombre de participants est plus élevé, il y a possibilité de former deux groupes de 40 participants (maximum) chacun. (Informez-vous des modalités de cette offre en téléphonant ou en envoyant un courriel à l’AQPC : info@aqpc.qc.ca ou 514 328-3805.)

Formule:

La formation sollicite la participation des personnes présentes. Des périodes de présentation des caractéristiques de la situation authentique et des enjeux liés à sa conception alterneront avec des périodes de travail en petites équipes. Ces ateliers de travail porteront sur l'appropriation des caractéristiques de la situation authentique, sur l'élaboration d'une situation authentique à partir de devis de cours réels, de l’idéation à la mise en œuvre en classe

Nombre de participants:
40
Public cible:

La formation s’adresse à tous les professeurs de toutes les disciplines qui sont intéressés à exploiter la formule pédagogique de la situation authentique ainsi qu’aux conseillers pédagogiques qui soutiennent les professeurs.

Langues offertes
Français

Élaborer des grilles d’évaluation, par où commencer ?

L’approche par compétences nous incite à évaluer les apprentissages des étudiants avec des situations complexes. Or, peu importe la production requise dans un tel cadre, le processus d’évaluation devient lui aussi un acte complexe. C’est à travers de multiples nuances que les compétences des étudiants se manifestent et c’est pour cette raison que nous avons recours, de plus en plus, à des grilles d’évaluation qualitative. Par leurs échelles descriptives, ces grilles permettent de mieux apprécier les travaux de l’étudiant tout en facilitant le jugement.

Cette activité se présente sous une formule atelier invitant chaque participant à porter un regard critique sur différents instruments d’évaluation. Plusieurs types de grilles seront analysés. Nous discuterons des stratégies à utiliser pour élaborer des grilles efficaces de même que des pièges à éviter. Les participants auront l’occasion de travailler sur leur matériel pédagogique.

Animation

Hélène Meunier

Hélène MEUNIER, chargée de cours et doctorante en évaluation des apprentissages à l'UQAM

Compétences développées:
  • S'approprier différents types de grilles d'évaluation
  • Analyser et comparer différents types de grilles descriptives
  • Élaborer une courte grille d'évaluation
Format:

Cette activité est offerte en un format de 3 heures et est limitée à un maximum de 20 à 30 participants.

Formule:

Cette activité se présente sous une formule combinant exposé interactif et atelier invitant chaque participant à porter un regard critique sur différents instruments d’évaluation. Plusieurs types de grilles seront analysés. Nous discuterons des stratégies à utiliser pour élaborer des grilles efficaces de même que des pièges à éviter. Les participants auront l’occasion de travailler sur leur matériel pédagogique.

Public cible:

La formation s’adresse à tous les professeurs de toutes les disciplines qui sont intéressés à utiliser des grilles d'évaluation descriptives ainsi qu’aux conseillers pédagogiques qui soutiennent les professeurs.

Langues offertes
Français

De l'évaluation traditionnelle à l'évaluation des compétences, un cadre de référence renouvelé

Il n’est pas rare que les élèves planifient leur étude en fonction du type d’évaluation exigé dans un cours. Par exemple, les examens de « par cœur » sollicitent souvent un bourrage de crâne de dernière minute et entraînent des apprentissages superficiels. Quelles sont les nouvelles tendances en évaluation dans un contexte de compétence ? Sur quelles lignes directrices les enseignants peuvent-ils s’appuyer afin que les étudiants réalisent des apprentissages en profondeur ? Lors de cette activité, nous présenterons le changement de paradigme qui s’opère avec les compétences. Nous étudierons également les caractéristiques à prendre en considération lorsque nous élaborons une stratégie d’évaluation. Nous porterons un regard global sur les critères d’évaluation de même que sur quelques types de grilles d’évaluation à échelles descriptives en vue d’apprécier les travaux des étudiants tout en facilitant le jugement.

Animation

Hélène Meunier

Hélène MEUNIER, chargée de cours et doctorante en évaluation des apprentissages à l'UQAM

 

Compétences développées:
  • Identifier et comprendre les différentes fonctions de l'évaluation des apprentissages, dans un contexte d'approche par compétences
  • Comprendre et analyser  les étapes de la démarche d'évaluation des apprentissages 
  • S'approprier divers outils pour l'évaluation des compétences
Format:

Cette activité est offerte en deux formats correspondant à des objectifs d’initiation dans le premier cas et d’exploration dans le second.

  • Initiation (2 heures) : conférence avec questions et échanges, pour les grands groupes
  • Exploration (3 heures) : conférence avec exercices d’application, pour 20 à 30 personnes maximum
Formule:

Exposé interactif et, dans le format « Exploration », exercices d’application.

Public cible:

La formation s’adresse à tous les professeurs de toutes les disciplines qui sont intéressés à l'évaluation des compétences ainsi qu’aux conseillers pédagogiques qui soutiennent les professeurs.

Langues offertes
Français

Objectiver l'évaluation de la créativité

Évaluer des apprentissages en créativité est complexe. Le concept de créativité est multidimensionnel, ce qui peut engendrer diverses interprétations. Dans ce contexte, comment s’assurer de la qualité de l’évaluation des apprentissages en créativité? Quel est le lien entre l’évaluation des compétences et l’évaluation de la créativité? Comment mieux cerner les critères d’évaluation reliés à la créativité? Comment réduire l’aspect subjectif du jugement professionnel associé à la créativité?

Cette activité propose aux participants d’explorer ces questions à travers les résultats d’une recherche-développement visant à cerner les critères d’évaluation associés à la créativité et à développer des outils pour évaluer les apprentissages en créativité. Les résultats s’appuient sur une participation de trois disciplines différentes enseignées au Cégep Marie-Victorin : arts plastiques, techniques d’éducation spécialisée et design de mode.

Animation

  Angela Mastracci

Angela Mastracci a donné des cours de recherche et de conception pendant plusieurs années dans le programme de Design de mode au Cégep Marie-Victorin, avant d’y devenir conseillère pédagogique en 2008. Elle est détentrice d’une maîtrise en enseignement au collégial (MEC) du secteur PERFORMA de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, où elle est aussi chargée de cours. Elle offre diverses formations portant sur l’évaluation formative ainsi que sur l’évaluation des apprentissages en créativité, sujet qui a fait l’objet de sa maîtrise. Elle a collaboré, comme auteure, à deux chapitres de l’ouvrage publié par l'AQPC dans sa Collection PERFORMA et intitulé Évaluer les compétences au collégial et à l’université : un guide pratique.

Compétences développées:

Cibles de la formation : 

  • S’approprier un cadre de référence permettant de partager une vision commune de l’évaluation des apprentissages en créativité
  • Se familiariser avec les résultats de la recherche, notamment les critères d’évaluation génériques reliés à la créativité et une grille d’évaluation générique à trois échelles descriptives globales
  • Amorcer une réflexion visant le transfert des conclusions vers sa discipline et l’adaptation des outils d’évaluation à sa discipline selon des objectifs précis
Format:
  • Initiation (2 heures) : conférence avec questions et échanges, toutes disciplines confondues, pour environ 50 personnes maximum
  • Exploration (3 heures) : format initiation avec ajout d’exercices d’application d’une heure, toutes disciplines confondues, pour environ 20 à 25 personnes
Formule:

Exposé interactif et, dans le format « Exploration », exercices d’application.

Public cible:

Toute personne s’intéressant à la créativité et à son évaluation.

Langues offertes
Français, Anglais

Le portfolio : pour évaluer autrement

L’approche par compétences a incité les enseignants à renouveler leurs stratégies d’enseignement. Ils se préoccupent davantage de rendre les élèves actifs en classe, ce qui favorise des apprentissages mieux intégrés. Or, qu’est-il advenu de nos stratégies d’évaluation ? Ont-elles été actualisées et arrimées en fonction de nos nouvelles façons de faire ? L’évaluation doit maintenant se mettre au diapason de cette pédagogie renouvelée. Après une mise en contexte, nous examinerons à fond une des modalités d’évaluation qui se prêtent bien au contexte des compétences : le portfolio. Nous présenterons plusieurs activités pédagogiques qui peuvent être initiées en classe et réinvesties par l’étudiant dans le portfolio. Nous amorcerons la réflexion sur la façon d’évaluer un tel outil en présentant des critères ainsi que des grilles d’évaluation et nous discuterons des modalités d’encadrement à mettre en place.

Animation

Hélène Meunier

Hélène MEUNIER, chargée de cours et doctorante en évaluation des apprentissages à l'UQAM.

 

Compétences développées:
  • Identifier et comprendre les différents types de portfolio
  • Analyser les besoins pédagogiques en lien avec un cours ou un programme
  • Choisir les outils d'évaluation appropriés 
Format:

Cette activité est offerte en deux formats correspondant à des objectifs d’initiation dans le premier cas et d’exploration dans le second.

  • Initiation (2 heures) : conférence avec questions et échanges, pour les grands groupes
  • Exploration (3 heures) : conférence avec exercices d’application, pour 20 à 30 personnes maximum
Formule:

Exposé interactif et, dans le format « Exploration », exercices d’application.

Public cible:

La formation s’adresse à tous les professeurs de toutes les disciplines qui sont intéressés à utiliser le portfolio ainsi qu’aux conseillers pédagogiques qui soutiennent les professeurs.

Langues offertes
Français

 

Modalités administratives

Tarifs

L’AQPC offre ses activités « clés en main » au plus bas prix possible. Elle établit le prix des formations en considérant notamment la distance séparant l’animateur et l’établissement où a lieu la formation ainsi que la durée de la formation. Lorsque la distance séparant l’animateur et l’établissement membre associé de l’AQPC est très grande, dans un souci d’équité, l’AQPC absorbe une partie des frais de déplacement. De plus, les établissements membres associés de l’AQPC bénéficient d’un rabais d’au moins 30 % sur le tarif exigé des autres établissements. Pour ces raisons, il est difficile d’afficher ici le tarif de chacune des formations.

Communiquez avec nous pour obtenir un prix « clés en main » qui inclura (sauf exception) les honoraires de l’animateur, les frais de déplacement et, s’il y a lieu, les frais de séjour (514 328-3805 ou info@aqpc.qc.ca).

Engagements de l’AQPC et de l’établissement réservant une formation

L’établissement retenant une formation s’engage à accueillir l’animateur, à aménager le local où a lieu la formation selon les besoins exprimés par l’animateur, à imprimer (s’il y a lieu) les documents à remettre aux participants et à payer le prix établi par l’AQPC. (Après la tenue de l’activité, l’AQPC fera parvenir une facture à l’établissement ayant retenu la formation.)

L’établissement réservant une formation peut l’annuler jusqu’à la dernière minute. Cependant, si des dépenses ont été engagées par l’AQPC ou l’animateur entre le moment de la réservation de la formation et son annulation, ces dépenses seront facturées à l’établissement.

L’AQPC s’engage à offrir des formations de qualité correspondant aux descriptions affichées sur son site Internet. Afin d’assurer la qualité des activités qu’elle propose, l’AQPC demande aux établissements de remplir et de lui retourner un formulaire d’évaluation après chaque formation. Ce formulaire, simple et succinct, est habituellement rempli par la personne qui a coordonné la tenue de l’activité dans son établissement. (Si le collège le désire, l’AQPC peut aussi lui fournir un formulaire à faire remplir par chacun des participants.)

L’AQPC se réserve le droit d’annuler ou de reporter une formation retenue en cas de force majeure (conditions météo dangereuses, maladie de l’animateur, etc.).

Les activités de formation offertes par l’AQPC sont non créditées. Cependant, l’Association conserve pendant une période de cinq ans les informations détaillées sur les formations dispensées ainsi que les qualifications des animateurs. L’Association peut mettre ces renseignements à la disposition de partenaires susceptibles de reconnaître une formation dans une démarche de reconnaissance des acquis. Dans certains cas, les activités suivies à l’AQPC peuvent être intégrées à des formations créditées dans le cadre des programmes du secteur PERFORMA de l’Université de Sherbrooke. C’est auprès des universités que les participants peuvent s’enquérir des modalités de reconnaissance.

Exposer un besoin ou proposer une formation

Nous sommes très ouverts à vous écouter, que vous souhaitiez exprimer un besoin de formation ou que vous souhaitiez partager vos savoirs ainsi que vos compétences!

Vous ne trouvez pas la formation que vous cherchez parmi celles offertes par l’AQPC? Communiquez avec nous! Évidemment, il faut du temps pour élaborer une nouvelle formation, mais nous ferons tout ce que nous pourrons pour répondre à votre besoin le plus rapidement possible.

Vous avez une solide expertise dans un aspect de la pédagogie, vous êtes un excellent animateur et vous désirez mettre le tout au service de collègues? Faites-nous signe!

Pour nous joindre : 514 328-3805 ou info@aqpc.qc.ca

 

Panier

Votre panier est vide.