La résolution de problèmes en Techniques de génie électrique

Chris Hudon's picture

Résumé: 

Enseigner est un rôle complexe. Tous ceux qui ont à l’assumer Depuis quelques années déjà, dans les cours Technologie de l’électricité et Circuits, Carlo Buono et moi insistons pour confronter les élèves à des problèmes plutôt qu’à des exercices. Nous estimons, en effet, qu’en situation de travail, ce sont des problèmes que le technicien aura à affronter. Il doit donc, dès le début de sa formation, se rendre habile à faire face à ce type de situation. Toutefois, nous constatons, malgré nos efforts et nos répétitions verbales, qu’un nombre important d’élèves n’ont pas acquis la maturité ou, encore, n’ont pas développé une méthode structurée pour affronter efficacement les situations problèmes. Il nous semble donc qu’il faille inclure explicitement dans notre enseignement une telle démarche pour favoriser le transfert des apprentissages chez les élèves. Dans le texte qui suit, je vais vous présenter notre conception de l’ « exercice » et du « problème ». J’accompagnerai cette explication d’un exemple provenant d’un des deux cours en question. Enfin, je terminerai en proposant la démarche que nous entendons enseigner à l’intérieur des cours Technologie de l’électricité et Circuits dès l’an prochain. Vous constaterez que cette démarche est relativement générale et qu’elle peut se modeler pour être appliquée à différents contextes de cours à mesure que les élèves avancent dans leur programme d’études.

Pour tenir compte de la population étudiante adulte et jeune dans nos classes

Chris Hudon's picture

Résumé: 

Depuis la création des collèges, le visage de la population étudiante ne cesse de se métamorphoser : accroissement du nombre d’étudiantes dans les secteurs non traditionnels, diversité des cultures et des religions, accessibilité aux personnes ayant des handicaps ou des difficultés d’apprentissage, etc. On passe toutefois davantage sous silence la présence croissante des adultes à l’enseignement régulier. Les adultes de 23 ans et plus inscrits à l’enseignement collégial régulier composaient en 1997, 1998 et 1999 environ 8,5 % des étudiants, soit une moyenne de 12, 926 personnes (ces données proviennent du Système d’information et de gestion des données sur l’effectif collégial, SIGDEC, 1999). Dans son étude Accroître l’accessibilité et garantir l’adaptation, le Conseil supérieur de l’éducation (1992) indique « qu’à tous les ordres d’enseignement, tant secondaire, collégial, qu’universitaire, l’effectif adulte est en voie d’égaler, sinon de surpasser l’effectif jeune ». On observe d’ailleurs le même phénomène aux États-Unis, où la proportion d’adultes qui fréquentent les universités américaines équivaut à celle des étudiants dits « traditionnels » (Richardson et King, 1998). Il ne s’agit donc pas d’un phénomène passager, mais d’une nouvelle réalité avec laquelle le réseau collégial, en l’occurrence, devra apprendre à composer (ICEA, 1993; Morin et Rivard, 1994). Mais, justement, comment composer avec des étudiants ayant des valeurs, des expériences de vie, des motivations et des besoins souvent différents? Comment faire pour adapter son enseignement à la situation sans faire de laissés-pour-compte? Pourquoi faudrait-il accorder une importance particulière aux étudiants adultes? C’est pour trouver des pistes de réponses à ces questions que nous avons réalisé une recherche sur le sujet, après avoir constaté le peu de données disponibles sur cet aspect spécifique de la pédagogie. Le présent article se propose donc de retracer les grandes lignes de cette recherche financée par PAREA 1 et de partager certaines réflexions sur cette nouvelle réalité à laquelle de plus en plus d’enseignants sont confrontés. Les principaux objectifs de cette recherche ont été de mettre en lumière les pratiques d’enseignantes de Techniques humaines (Techniques de travail social, Techniques d’éducation en services de garde) et de Techniques de la santé (Soins Infirmiers) dans leurs groupes hétérogènes sur le plan de l’âge et de recueillir les impressions des étudiants, jeunes et adultes, de ces programmes face à cette situation dans l’ensemble de leurs cours.

Pages

Shopping cart

Your shopping cart is empty.