Une approche pédagogique alternative au collégial : la pédagogie Freinet

Chris Hudon's picture

Résumé: 

On observe depuis plusieurs années qu’un certain nombre de courants pédagogiques interpellent le milieu collégial. C’est ainsi que, tour à tour, le Mastery Learning, l’enseignement stratégique et, plus récemment, l’approche coopérative ont attiré l’attention. À cela s’ajoutent nos préoccupations sur l’enseignement des attitudes, le soutien à la réussite scolaire et l’approche interculturelle. Cette quête à laquelle nous assistons est symptomatique d’une insatisfaction quant à nos pratiques pédagogiques. Ce qui est fascinant, c’est que ces courants pédagogiques ont en commun de faire une place plus grande à l’élève. Or, au-delà de la curiosité et de quelques activités de formation, il y a eu bien peu de retombées dans les pratiques pédagogiques. L’explication réside en partie dans la difficulté de remettre en question des façons de faire bien enracinées. La révision des programmes, compte tenu des exigences qu’elle impose, fournit une occasion de procéder à ces changements. Il est aussi intéressant de remarquer que ce sont là des courants nord-américains qui ont leur pendant en Europe. Ce texte veut présenter la pédagogie Freinet qui, au même titre que les autres courants nommés ci-haut , est susceptible de nous amener à procéder à certains changements dans nos salles de classe.

Devenir responsable dans une société démocratique avancée

Chris Hudon's picture

Résumé: 

Devenir responsable! Quel beau projet qui peut si rapidement n’être qu’un slogan dans une société traversée par de rapides changements et par la quête effrénée de trouver une réponse technique aux problèmes humains. Quel beau projet éthique qui risque d’être récupéré si aisément dans une culture de contrôle et de surveillance, où la responsabilité se transforme en reddition de comptes pour se métamorphoser ensuite en recherche d’imputabilité, visant en fin de parcours à identifier une personne coupable d’avoir enfreint une des multiples réglementations qui tissent notre quotidien. Quel est alors ce projet de « devenir responsable » et pourquoi devient-il si important de le mettre en place dans nos sociétés démocratiques avancées? Si la responsabilité n’est pas de l’ordre juridique, du manquement fautif à l’obligation juridique et contractuelle, elle relève de quelle instance?

Pages

Shopping cart

Your shopping cart is empty.