Mener une recherche disciplinaire tout en formant la relève scientifique. Récit d’expérience d’une professeure-chercheuse et de deux étudiants assistants

Nathalie Tremblay's picture

Résumé: 

Mener un projet de recherche disciplinaire subventionné, en milieu collégial, pose nombre de défis institutionnels et logistiques, allant bien souvent au-delà de la démarche scientifique. L’une des dimensions complexes est l’embauche et la supervision de collégiens à titre d’assistants de recherche. Comment définir les tâches à confier aux étudiants qui assisteront le professeur-chercheur? Comment établir des critères de sélection et diffuser l’information pour le recrutement? Et, surtout, comment construire avec eux des savoirs adaptés à la fois au projet de recherche et à leur cheminement scolaire propre? Dans cet article, la professeure-chercheuse part de son expérience entourant la recherche intitulée La prise de décisions lors d’interventions médicales d’urgence : enjeux conceptuels et pratiques, menée au Collège Lionel-Groulx depuis 2017. L’objectif principal de ce projet – qui n’est pas associé à un programme en particulier ni à un cours spécifique – est de développer un cadre conceptuel permettant une meilleure compréhension et une meilleure évaluation de la prise de décisions lors d’interventions médicales d’urgence. L’auteure partage ses questionnements survenus en début de projet et explicite le processus vécu afin d’inspirer professeurs et étudiants du collégial à s’engager, eux aussi, sur la voie de la recherche scientifique. Après avoir présenté les défis de la formation de la relève, elle s’intéresse ensuite aux réalisations des étudiants assistants. Elle conclut en proposant des pistes de transfert et de réflexion.

Le portfolio oral. Pour faciliter l’évaluation de l’interaction orale… et bien plus encore!

Nathalie Tremblay's picture

Résumé: 

L’exposé oral, une forme d’évaluation couramment employée par plusieurs professeurs, notamment dans les cours de langues, n’a pas toujours la cote auprès des étudiants. Il ne faut donc pas s’étonner du climat chargé de fébrilité qui règne dans les cours lors des exposés oraux, particulièrement dans les cours de langues où les étudiants doivent converser dans un contexte de communication réel. Par ailleurs, les épreuves orales comportent leur lot de défis lors de l’évaluation des apprentissages d’une langue, entre autres par le temps requis en classe pour écouter chacun des étudiants et par le fait que ce type d’approche ne prépare ces derniers que partiellement à interagir en situation réelle. Il s’agit en effet bien souvent de textes rédigés à la maison et présentés oralement en classe, alors que c’est la compétence en interaction orale, avec toute la spontanéité qu’elle suppose, qui devrait plutôt faire l’objet de l’évaluation. L’article propose d’explorer une stratégie visant à faciliter l’évaluation de l’interaction orale que l’auteure a expérimentée dans un cours d’espagnol : le portfolio oral. Cette formule, impliquant le recours à la technologie, contribue non seulement à réduire le niveau d’anxiété des étudiants, mais permet également d’augmenter l’efficacité du professeur, tant sur le plan de l’administration de l’épreuve orale que sur celui de sa correction, et ce, non seulement dans les cours de langues, mais aussi dans plusieurs autres disciplines.

L’intégration de la conception universelle de l’apprentissage dans les classes au collégial

Nathalie Tremblay's picture

Résumé: 

Violaine GAGNON enseigne les communications dans le programme Arts, lettres et communication du Cégep Gérald-Godin depuis 1999. Préoccupée par le nombre croissant d’étudiants en situation de handicap dans ses cours, elle s’intéresse aux façons de mieux soutenir leur réussite scolaire. En 2015, elle a réalisé une revue de littérature dont le but était de préciser quelles pratiques de la conception universelle de l’apprentissage (CUA) favorisent la réussite des étudiants en contexte de diversité. La CUA est un modèle qui permet la mise en œuvre des fondements de l’éducation inclusive, en proposant des moyens adéquats pour répondre aux besoins des étudiantes et des étudiants en situation de handicap (EESH) – ceux aux prises avec un handicap physique ou un trouble d’apprentissage comme la dyslexie ou un déficit d’attention, par exemple –, tout en étant aussi utiles à l’ensemble des étudiants d’un groupe. Plutôt que de créer des mesures d’appoint spécifiques pour aider chacun à franchir des barrières à l’apprentissage, la CUA suggère de les éliminer dès le départ en offrant aux étudiants des moyens variés d’accéder aux contenus, de participer aux activités pédagogiques et de démontrer leurs acquis, considérant les forces et faiblesses individuelles dans l’atteinte des standards de réussite. La CUA cherche ainsi à créer des environnements préventifs, libres du plus d’entraves possible, où les accommodements à la pièce s’avèrent de moins en moins nécessaires.

Une expérience interdisciplinaire interprogramme. La rencontre des Sciences de la nature et des Sciences humaines

Nathalie Tremblay's picture

Résumé: 

Les auteurs de cet article ont eu l’intuition, un jour, qu’un dialogue interdisciplinaire entre leur domaine respectif, la chimie et la politique, pourrait s’avérer riche pour former leurs étudiants. Ils ont ainsi fait travailler leurs groupes sur l’organisation commune d’une activité scientifique ayant pour thème la question des réfugiés climatiques : un « bar des sciences », soit une rencontre plus ou moins formelle entre des chercheurs et le public servant à discuter de questions de société et de sciences. L’objectif double du projet était d’évaluer si ce type d’approche interdisciplinaire allait favoriser, d’une part, l’engagement des étudiants dans leur cours et, d’autre part, leur engagement civique eu égard aux questions environnementales. Avec ce projet, les professeurs souhaitaient par ailleurs débroussailler un terrain encore peu exploré au collégial, soit celui de l’interdisciplinarité interprogramme. Aux objectifs mentionnés ci-dessus concernant l’engagement s’ajoutent des visées plus opérationnelles comme la détermination de conditions facilitantes et le relevé des écueils à la démarche. Dans cet article, les auteurs abordent d’abord la question théorique de l’interdisciplinarité, avant de présenter le contexte de réalisation de leur projet. Celui-ci constitue une activité interdisciplinaire de première génération éminemment perfectible, mais il permet de poser un regard réflexif pour cibler les éléments à ajuster en vue d’améliorer le tout afin de tirer des apprentissages pour quiconque souhaiterait expérimenter l’interdisciplinarité.

Favoriser le développement professionnel des professeurs du collégial. Pistes de réflexion issues de la recherche

Nathalie Tremblay's picture

Résumé: 

Le développement professionnel est un processus d’apprentissage à la fois individuel et social. D’un point de vue personnel, le praticien effectue une réflexion sur ses pratiques dans l’action, au moment où elle se déroule, et sur son action, à postériori. Quant au volet social, la coopération, la collaboration et la culture collective s’avèrent des préalables à l’acquisition des connaissances par les praticiens. Orienté par des buts, des projets, des progrès et des valeurs, le processus est dynamique et continu, puisque les apprentissages peuvent être continuellement réinvestis dans des situations professionnelles. Le développement professionnel, chez les professeurs du collégial, est composé de la formation initiale disciplinaire et de la formation continue, tant disciplinaire, pédagogique que technologique, laquelle est alimentée aussi par la réflexion et les échanges avec les pairs. Comment les professeurs du collégial assurent-ils concrètement leur développement professionnel? Quels sont leurs besoins de formation et leurs préférences concernant les modalités des activités de développement professionnel? Quels défis et quels enjeux se présentent-ils à eux durant le processus? C’est ce que l’auteure a cherché à savoir dans le cadre d’une étude descriptive menée en 2017 auprès des collèges privés subventionnés. Les lignes qui suivent présentent le portrait obtenu qui se décline en six pistes de réflexion destinées aux différents intervenants concernés par la question du développement professionnel des professeurs du collégial.

Shopping cart

Your shopping cart is empty.